Partager
17 morts dans l’incendie à Londres: le revêtement de la tour mis en cause

17 morts dans l’incendie à Londres: le revêtement de la tour mis en cause

Au moins 17 personnes ont trouvé la mort et 78 autres ont été blessées, les recherches pourraient prendre des semaines.

Les pompiers continuaient d’explorer jeudi la tour de logements sociaux dévastée par le feu à Londres à la recherche de nombreux résidents portés disparus, tandis que la polémique enflait sur le revêtement utilisé pour la rénover récemment.

Les recherches pourraient prendre des semaines

Au moins 17 personnes ont trouvé la mort et 78 autres ont été blessées dans ce gigantesque incendie qui a embrasé dans la nuit de mardi à mercredi la tour de 24 étages, située dans le nord-ouest de Londres. Mais le bilan est loin d’être définitif, selon les services de secours qui peinent à progresser dans le bâtiment très instable. «  Ce serait un miracle de retrouver des vivants  », a déclaré la cheffe des pompiers Dany Cotton sur la chaîne SkyNews, soulignant que la violence du feu et la chaleur laissaient peu de chance aux personnes qui n’ont pas pu s’échapper du brasier. Les recherches pourraient prendre des semaines, a-t-elle précisé.

Le revêtement mis en cause

Selon la BBC, il incorporait une couche de plastique, ce qui pourrait expliquer la vitesse à laquelle le feu s’est propagé. Le quotidien Guardian écrit que c’est le même revêtement qui a été mis en cause lors d’un incendie «  similaire  » dans la ville australienne de Melbourne en 2014 qui n’avait pas fait de victime.

La Première ministre Theresa May, qui devait se rendre sur place dans la matinée, a annoncé qu’il y aurait une enquête pour déterminer les causes de cette «  tragédie épouvantable  ».

(Source: Lesoir)

Laissez un commentaire