Soleil FM
  • Accueil
  • Guinée économie
  • Affaire neuf millons de dollars américains : le ministre Moustapha Mamy Diaby va poursuivre les « faux informateurs » (vidéo)
Guinée économie Infos

Affaire neuf millons de dollars américains : le ministre Moustapha Mamy Diaby va poursuivre les « faux informateurs » (vidéo)

Le ministre des Postes et télécommunications et de l’économie numérique était devant un parterre de journalistes ce vendredi 21 septembre 2018 à la maison de la presse. Au cours de sa communication, Moustapha Mamy Diaby a démenti les informations lui attribuant un compte dont il disposerait  au Sénégal.

« Ces derniers jours, des articles faisant état d’un mystérieux compte de neuf millions de dollars américains, serait bloqués et que ce compte m’appartiendrait. Ceci a fait l’objet de plusieurs écrits et commentaires dans les réseaux sociaux « , explique le ministre.

L’air engagé et le ton ferme, le ministre des Postes et télécommunications et de l’économie numérique n’est pas passé au dos de la cuillère pour dénoncer cette diffamation dont il est victime.

« Je suis profondément choqué. Je refuse de subir dans le silence. Puisque ces mensonges à répétition sont proférés, distillés, dans un souci de me nuire. Je tiens à affirmer fermement qu’il s’agit de fausses informations montées de toutes pièces,  dans l’unique dessein de nuire à mon image, à mon honneur, également, au gouvernement auquel j’appartiens. Je confirme donc que je ne fais l’objet d’aucune convocation, encore moins d’une interpellation quelconque », dixit Moustapha Mamy Diaby.

A en croire le ministre Diaby, les auteurs des articles dont il fait cas, seront poursuivis par les autorités compétentes

« Je tiens à annoncer que les accusations mensongères ne resteront pas sans suite. Et que dans une volonté de respecter les lois de notre pays, permettant à tout citoyen de pouvoir se défendre face à de fausses accusations, à ma demande, mon avocat-conseil, inscrit au barreau de Conakry, a saisi toutes les autorités compétentes en la matière, que sont la haute autorité de la communication et le tribunal. Pour obliger les signataires de ces articles mensongers  à présenter les preuves de leurs allégations ou en assumer les conséquences. 

 

Pour toutes questions y afférant, Moustapha Mamy Diaby  précise que seul son avocat est habilité à y répondre puisque la procédure judiciaire est déjà entamée. Il convie les journalistes à de profondes investigations pour que lumière soit faite sur cette affaire.

 

Thérèsa Maria Ségbaya

 

 

 

Articles Similaires

C-Ronaldo désormais pour la Juventus !

tsegbaya

Huit-millions pour les enseignants : les négociations reprendront le 29 août prochain

tsegbaya

Un nouveau-né jeté dans un puits à Sonfonia

tsegbaya