Partager
Le ministère de l’élevage veut relancer des organisations socioprofessionnelles du domaine

Le ministère de l’élevage veut relancer des organisations socioprofessionnelles du domaine

La relance des organisations socioprofessionnelles du secteur de l’élevage était au centre d’un atelier ce mardi au palais du peuple. La rencontre a été organisée par le ministère de l’élevage et des productions animales.

L’élevage est la deuxième activité phare de la population rurale.  C’est pour donc faire de ce secteur un moteur de croissance, que le ministère de l’élevage juge nécessaire de relancer des organisations socioprofessionnelles du domaine. Mohamed Tall, le chef de ce département affirme: «  L’effort pour chacun de nous consistera à mettre à profit cet appui financier significatif  pour aboutir à une bonne mobilisation des acteurs autour d’un même idéal, celui de  mettre en place et sans délai une organisation suffisamment crédible et représentative. La tenue du  présent atelier national qui est le couronnement des ateliers  régionaux devra permettre d’aboutir de façon consensuelle à une démarche opportune pour la mise en place d’une structure sur la base des lois L02005. »

Le secteur de l’élevage est un maillon important dans l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Pour y parvenir, une synergie d’action entre les ministères de l’élevage et  de l’agriculture est de mise.

« En plus de divers programmes d’appui des filières de productions animales,  la politique nationale de développement agricole prévoit une série de mesure transversale dont la principale est le renforcement des capacités des acteurs basés sur l’appui des organisations socioprofessionnelle. La mise en œuvre de cette  stratégie se fonde sur le partage  des responsabilités entre l’état et la société civile, avec pour objectif l’émergence d’une prise en charge progressive par les acteurs de la conduite de leur projets et de certaines fonctions transférées  par l’état », poursuit Mohamed Tall.

A travers cet atelier, les acteurs de la filière de l’élevage  vont coordonner leur effort pour sortir le secteur de sa léthargie.

 

Aminata Condé

Laissez un commentaire