Partager
Le Président Ouattara à Conakry

Le Président Ouattara à Conakry

Conakry, 26 octobre 2017 – Le Président de la République de Côte d’Ivoire, son Excellence Alassane Ouattara, est arrivé à Conakry ce jeudi, 26 octobre 2017, pour une visite de travail et d’amitié de quelques heures.

C’est à 11 heures 20 minutes que l’avion présidentiel ivoirien a atterri à l’aéroport international de Conakry-Gbéssia. Le Président Ouattara a été accueilli par son frère et ami, le Président Alpha Condé, devant tous les corps constitués.

 

Après l’exécution des hymnes nationaux, les deux hommes d’Etat se sont dirigés au salon d’honneur de l’aéroport pour un premier tête-à-tête.

 

De là, le cortège présidentiel s’est rendu à l’hôtel Sheraton où les  Présidents Alpha Condé et Alassane Ouattara ont eu un second tête-à-tête. Une rencontre au cours de laquelle, les deux Chefs d’Etat ont échangé sur  la création d’une  monnaie unique dans l’espace CEDEAO, la situation au Togo et le Sommet Union Africaine-Union Européenne prévu le 27 novembre prochain à Abidjan.

 

A la suite de ces entretiens, le Président Alassane Ouatera est revenu sur l’objet de sa visite à Conakry : «  Je voudrais remercier mon ainé, mon ami, mon conseiller politique, le Président Alpha Condé, au nom de la délégation qui m’accompagne, pour l’hospitalité qui nous est toujours offerte quand nous sommes à Conakry. Et le remercier pour le soutien qu’il nous a toujours apporté dans l’évolution des choses en Côte d’Ivoire. Je voudrais lui dire que j’ai tenu à effectuer cette visite pour d’abord le féliciter pour l’important travail qu’il est en train de faire pour le continent. Ensuite,  – j’ai eu l’occasion de le lui dire à l’occasion du Sommet de la CEDEAO en début juin à Monrovia – lui réitérer que M. le Président, je sais que vous consacrez beaucoup de temps à notre continent et c’est une fierté nous de l’Afrique de l’Ouest. Je voudrais vous réitérer mes félicitations et dire que pendant cette année 2017, vous avez fait un travail exceptionnel pour l’Union Africaine et tous les pays membres du continent.

 

Le prochain Sommet Union Africaine-Union Européenne se tient à Abidjan. La Côte d’Ivoire prendra les dispositions  nécessaires qui ont été arrêtées par le Président de la commission.

 

Je voudrais aussi dire que nous avons passé en revue une série de questions portant sur la sous-région. Notamment la question de la monnaie unique. C’est un objectif que nous avons ensemble. Il a également été question de la situation au Togo qui évolue bien. Bien sûr, nous avons confiance au Président Alpha Condé pour continuer de suivre ce dossier en relation avec d’autres Chefs de la Région ouest-africaine pour que nous puissions tenir le prochain Sommet de la CEDEAO le 16 décembre prochain.

 

Enfin, nous avons évoqué les questions bilatérales. Bien sûr, il y a l’Afrique, la CEDEAO, mais aussi la Guinée et la Côte d’Ivoire. Et nous avons longuement échangé sur les meilleures manières de renforcer notre coopération »

 

De son côté, le Président Alpha Condé, Président en exercice de l’Union Africaine qui a pris acte de la décision de la commission de l’UA quant à la tenue du Sommet Union Africaine-Union Européenne à Abidjan, rassure : « Avec mon frère et conseiller économique, le Président Alassane Ouattara, nous avons passé en revue un certain nombre de problèmes concernant la CEDEAO et l’Union Africaine. Vous savez, au niveau de la CEDEAO, nous avons l’intention de faire une monnaie unique en 2020. Donc, j’ai une réunion à Niamey avec la plateforme désignée pour arriver à la création de la monnaie unique. Pour le deuxième point, nous avons échangé sur la situation au Togo. Il est extrêmement important que les choses avancent au Togo. Enfin, il y a le Sommet Union Africaine-Union Européenne à Abidjan. Nous avons affirmé que ce Sommet doit se tenir à Abidjan et que l’Union Africaine doit non seulement parler d’une seule voix, mais aussi inviter les autres membres de cette Union pour que tout se passe bien, sans incidents. En tant que Président en exercice de l’Union Africaine, je prends acte de cette décision et je l’approuve.

 

Nous allons transmettre cela à tous les Etats membres de l’Union Africaine. Vous savez, quand le Maroc  devait adhérer à l’Union Africaine, on avait dit que ça va éclater l’Union. Mais l’Union Africaine n’a pas éclaté. Ce Sommet ne va pas éclater l’Union Africaine. Nous allons démontrer que les Africains sont mûrs et quelles que soient les divergences, nous allons marcher ensemble pour l’avenir de l’Afrique. Ce Sommet sera un succès et ceux qui prétendent le contraire seront déçus ».

 

 

Le Bureau de Presse de la Présidence

 

 

Laissez un commentaire