Partager
METFPET- fin des travaux de la 5e édition du forum tripartite du dialogue social de la CEDEAO

METFPET- fin des travaux de la 5e édition du forum tripartite du dialogue social de la CEDEAO

Conakry, le 27 Octobre 2017 – Sous la présidence du ministre en Charge du Travail et de l’Emploi, Damantang Albert Camara, les travaux de la 5e édition du Forum du Dialogue Social Tripartite de la CEDEAO, ont pris fin ce vendredi 27 Octobre après 3 jours d’instances activités autour de plusieurs thèmes dont  l’amélioration sur la migration du travail et de la protection sociale, sur l’harmonisation des législations du Travail et son projet de Directive dans l’espace CEDEAO, ainsi que la présentation du processus de développement du Programme Régional et du Travail Décent de la CEDEAO.

Les principaux Objectifs des réunions du Bureau et de l’Assemblée Générale lors de ce Forum étaient d’examiner et de valider les projets de documents soumis, d’initier et Développer un plan de travail pour guider le processus d’élaboration d’un Programme régional sur le Travail décent, de mettre en place des groupes de travail sur la migration professionnelle et sur la protection sociale et de renforcer les capacités et partager les meilleures pratiques sur la protection des travailleurs migrants dans l’espace CEDEAO.

 

À l’entame de cette cérémonie de clôture, marquée par la présence des membres du Gouvernement, du patronat guinéen, du syndicat et de la représentation de la CEDEAO en Guinée, Mamadou Konaté, Président de cette 5e édition du forum du dialogue social tripartite de la CEDEAO, a remercié l’ensemble des participants pour leur abnégation durant ces 3 jours de travaux. Il a par ailleurs rappelé toutes les activités qui s’y sont déroulées au cours des travaux de groupe initiés dans l’intérêt d’une meilleure intégration sous régionale, en faveur d’un travail décent.

 

Après le mot de remerciement du président du forum, il est revenu à la représentante permanente de la CEDEAO,  Madame Liliane Alapini de s’adresser à l’assistance au nom du président de la commission de la CEDEAO. Elle a remercié les différents pays de leur apport individuel lors des débats, des contributions qui, selon elle, permettront aux dirigeants de mieux appréhender la situation des travailleurs en vue d’envisager des solutions adéquates. Pour elle, la déclaration de Conakry va servir de file de conducteur pour renforcer la résolution qui découlera de cette rencontre dont l’objectif est de renforcer le dialogue social et la paix au sein des Etats membres. Avant de terminer, elle a réitéré le remerciement de la CEDEAO au gouvernement guinéen et au ministre en charge du Travail pour leur implication réelle à la réussite de cette rencontre.

 

Au nom du gouvernement guinéen, le Ministre Damantang Albert Camara, Porte – Parole du Gouvernement a indiqué que cette rencontre a pour but de proposer des solutions aux problèmes qui se posent aux différents Etats. Il s’est engagé au nom du gouvernement guinéen, d’accompagner le forum à mettre en place le secrétariat exécutif permanent du forum qui sera doté d’un bon mécanisme de fonctionnement et de moyens nécessaires. Il a salué la volonté d’harmonisation des textes pour permettre aux chercheurs d’emploi de la CEDEAO de ne pas rencontrer de problèmes lorsqu’ils changent de lieu de résidence. Il a les rassurés que son homologue de la fonction publique et lui, principaux responsables au niveau du gouvernement  guinéen du dialogue social tripartite, mettront tout en œuvre pour la réalisation de cet objectif.

 

C’est en ces termes que Damantang Albert Camara a mis fin aux travaux de la 5e édition du forum du dialogue social tripartite de la CEDEAO.

 

A rappeler que les 3 jours de travaux ont permis aux participants d’approuver l’harmonisation des législations du travail et son projet de Directive dans l’espace CEDEAO, d’approuver le Guide sur le renforcement de la protection des droits des travailleurs migrants, de discuter de l’opérationnalisation de la Convention générale sur la Sécurité Sociale de la CEDEAO, d’approuver le Plan de travail pour orienter le processus de développement d’un Programme régional sur le travail décent, de mettre en place des groupes de travail sur la migration professionnelle et la protection sociale et de renforcer les Capacités des membres du Forum sur la migration de travail et la protection des droits des travailleurs migrants.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement 

 

Laissez un commentaire