Partager
décès d’Aboubacar Somparé: un symposium sera tenu au palais du peuple pour le défunt ce dimanche à 09 heures

décès d’Aboubacar Somparé: un symposium sera tenu au palais du peuple pour le défunt ce dimanche à 09 heures

Le président de la république et d’importantes personnalités du pays ont présenté ce vendredi leurs condoléances à la famille éplorée de l’ancien président de l’assemblée nationale. Aboubacar Somparé est décédé ce jeudi des suites de maladie à l’hôpital sino guinéen de Kipé.

C’est un sentiment de tristesse qui se lisait sur les visages des personnalités qui se sont rendues à la maison mortuaire. Aboubacar Somparé fait partie des premières promotions de l’université guinéenne. Licencié en mathématiques, il a connu un parcours riche : ancien ambassadeur de la Guinée à Paris de 1975 à 1985, membre fondateur du PUP dont il devint le secrétaire général. Il fut candidat du même parti lors de l’élection présidentielle de 2010. Avant sa mort, il était le président de l’association des vieux et travailleurs retraités de Guinée. Une fierté pour la benjamine de la famille Fatoumata Titine Somparé : « Mon état d’âme c’est un choc… mais j’y ai mis fin. Je suis fier de mon père parce que c’est un héros national. Je pleure aujourd’hui c’est vrai, mais je sais que toute une nation est entrain de pleurer sa mort ».

 

Pour le président de l’UFR Sydia Touré, feu Aboubacar Somparé n’était pas seulement un compagnon de lutte politique qu’il a perdu, mais aussi un camarade d’enfance : « Somparé est un camarade d’enfance même s’il avait deux ou trois ans de plus que moi, nous avons fait l’école ensemble, et nous avions le même correspondant dans Conakry pendant près de cinq ans. On a dormi dans le même lit, franchement je me sens extrêmement peiné parce que j’ai été surpris par l’annonce du décès. Que Dieu ait pitié de son âme »

Selon l’ancien ministre de la communication Allousény Makanera Kaké, c’est une consternation pour tous les guinéens et particulièrement pour les fils de Boké : « Nous les fils de Boké en particulier et généralement  les guinéens, nous sommes animés d’un grand sentiment de tristesse parce que la mort vient d’arracher à notre affection, l’un des hommes les plus illustres de notre pays, qui a été présent aux moments difficiles et douloureux de notre histoire, qui a été mêlé à  tous les processus de démocratisation de notre pays.  Aujourd’hui, nous prions le tout puissant Allah de l’agréer dans son paradis éternel ».

 

Un symposium sera tenu au palais du peuple pour le défunt ce dimanche à 09 heures, suivi de la levée du corps pour Daconta, le village natale de feu Elhadj Aboubacar Somparé, où il sera inhumé.

 

Ibrahima M’Bemba Barry

Laissez un commentaire