Partager
Six-cent-cinquante 650 enfants guinéens sont diabétiques

Six-cent-cinquante 650 enfants guinéens sont diabétiques

‘’Le diabète : diagnostic et prise en charge ‘’,  c’est le thème débattu  ce samedi au centre international de recherche et de documentation situé à  Kipé dans la commune de Ratoma. Le conférencier  a mis l’occasion à  profit pour attirer l’attention de la population sur les méfaits de cette maladie.

En Guinée comme dans la plupart des pays, des enfants meurent  par faute de diagnostic. De nos jours, il y a  autour de 5%, des personnes diabétiques dans le pays et une sur trois est  hypertendue. Nabi Moussa Baldé, le chef de service au CHU de Donka affirme: « C’est pour attirer l’attention de l’ampleur de ces maladies, des conséquences qu’elle a  au niveau de nos économie, famille, mais également attirer l’attention sur les actions positives qui sont en cours et qui auraient besoin d’être amplifiées et notamment la  place de la société civile dans la lutte contre ces maladies, ça représente un nombre absolument important de personnes à diagnostiquer ».

Comment tombe-t-on malade du diabète ? Nabi Moussa Baldé explique: « le diabète est dû fondamentalement à des habitudes de vie inappropriée, c’est-à-dire à une réduction d’activité physique, à un accroissement des actes d’alimentation, trop de sucre, trop d’huile, de corn-bœuf, et de sel et insuffisamment de légumes. C’est deux facteurs associés conduisent à l’obésité  et l’apparition également des maladies comme : hypertension, le diabète et le cancer ».

Aux dernières statistiques, cent-trente-mille 130.000 guinées sont diabétiques actuellement ; parmi eux, six cent cinquante 650 enfants.

 

Aminata Condé

 

Laissez un commentaire