Partager
Kankan: l’opposition prend d’assaut la CEPI et demande l’annulation de vote par procuration et dérogation

Kankan: l’opposition prend d’assaut la CEPI et demande l’annulation de vote par procuration et dérogation

L’opposition a pris d’assaut la CEPI de Kankan ce mardi 6 février pour selon elle, empêcher la Commission Electorale Préfectorale Indépendante de falsifier les résultats du scrutin du 4 février  en faveur du parti au pouvoir.

Ce mardi, l’opposition a assiégé la CEPI  de Kankan et envahit les vingt-sept quartiers pour selon elle empêcher la Commission Electorale Préfectorale Indépendante de  falsifier les résultats des élections communales et communautaires dernières. Selon Ousmane Kankou Kaba, inspecteur politique de la Haute-Guinée au compte du PEDN,  c’est pour savourer la victoire de son parti qui aurait remporté les communales dans la circonscription de la commune urbaine de Kankan et empêcher la falsification des résultats par la CEPI.

Aux dires de Monsieur Kaba, le PEDN avait déployé trois-cent-un (301) délégués que compte la commune urbaine, plus cent-cinquante (150) superviseurs. A la fermeture des bureaux de vote, ces délégués sont venus déposer leurs procès-verbaux pour la centralisation au niveau du parti. Il affirme que c’est après donc la centralisation de tous ces procès-verbaux que le PEDN s’est rendu compte qu’il est largement devant avec vingt-deux (22) conseillers sur quarante-et-un (41). Pour Ousmane Kankou Kaba, c’est donc les deux représentants du PEDN à la CEPI qui leur ont donné des informations concernant la falsification des résultats en faveur du RPG Arc-en-ciel. Il précise qu’il y’a eu plus de cinq (05) votants par procuration et plus de dix (10) par dérogation dans plusieurs bureaux de vote de la place.

Pour finir, cette opposition demande à la CEPI d’annuler le surplus de vote par procuration et dérogation, bien que la centralisation des procès-verbaux ne soit pas totalement terminée.

 

Fatoumata Diawara depuis Kankan pour Soleil FM

Laissez un commentaire