Partager
CCML a contribué à faire baisser le taux d’analphabétisme en Guinée selon Sansy Kaba

CCML a contribué à faire baisser le taux d’analphabétisme en Guinée selon Sansy Kaba

Conakry, le 13 Avril 2018 – L’évènement Conakry Capitale Mondiale du Livre prendra fin le 22 Avril 2018, à l’occasion du lancement de la 10ème édition des 72 Heures du livre. Cet évènement a permis au pays de Camara Laye auteur du célèbre livre « l’Enfant Noir » de prouver aux passionnés de la lecture, qu’au même titre que Buenos Aires, Bangkok, Madrid, Montréal ou Wroclaw, que la capitale guinéenne peut devenir elle aussi un temple du livre durant un an.

En sa qualité de première capitale africaine francophone a abrité un rendez-vous du livre, les autorités guinéennes à travers le Commissariat Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017, ont réussi à créer une culture de lecture chez les populations guinéennes, et par ricochet étendre l’accès aux livres à un large public.

Ce rendez-vous a permis notamment :

ü de marquer le retour de la Guinée sur la scène internationale,

 

ü favoriser l’essor de l’Association des Ecrivains de Guinée avec la construire d’un nouveau siège

 

ü faire l’étude diagnostic du Livre en Guinée et élaborer une politique du Livre pour la première fois dans l’histoire de notre pays.

De passage dans votre émission FACE A FACE, le Commissaire Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre est largement revenu sur le bilan et les acquis de ce grand évènement mondial que la Guinée a eu le privilège d’abriter pendant une année. Pour Sansy Kaba Diakité dans un pays où le taux d’analphabétisme s’élève à 60%, l’évènement Conakry Capitale Mondiale du livre à contribuer à faire baisser ce chiffre. Cette belle expérience acquise sur une année ouvre de nouvelles perspectives à savoir faire de Conakry la capitale africaine du livre, comme Ouagadougou pour le FESPACO ou encore Abidjan ou Brazzaville pour le Festival Panafricain de Musique « FESPAM » explique Sansy Kaba Diakité Commissaire Général de CCML.

 

Poursuivant son intervention dans l’émission FACE A FACE, le Commissaire Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre a laissé entendre que dans une dizaine d’années son objectif est de faire de la Guinée la plaque tournante de la promotion du livre sur le continent.  Abordant la politique mise en place pour étendre l’accès aux livres à un large public durant douze (12) mois, Sansy Kaba Diakité dira que la stratégie adopté a été d’associer toutes les entités qui œuvrent pour la promotion du livre en Guinée. Ce choix selon lui, a conduit à une grande mobilisation de tous les acteurs  pour donner un succès à ce rendez-vous du livre en Guinée.

 

Outre le succès obtenu grâce à la grande mobilisation des autorités, des acteurs du livre et de la population, le Commissaire Général de CCML s’est félicité d’avoir réussi à unir les peuples à travers le thème « le livre facteur de rapprochement des peuples ». Cela s’est traduit par l’organisation de nombreuses journées en faveur des autres pays en Guinée pour faire connaitre leur style d’écriture et leur littérature à la jeunesse guinéenne mais aussi marquer l’empreinte de ce rendez-vous mondial du livre.

 

Pour finir, Sansy Kaba Diakité, Commissaire Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre a clairement affirmé que Conakry ne sera plus en marge pour abriter ce genre d’évènement.

 

 

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Laissez un commentaire