Partager
Salir pour avoir des maires / … / Arnaque dans les écoles guinéennes

Salir pour avoir des maires / … / Arnaque dans les écoles guinéennes

Des ordures pour encourager l’installation des nouveaux maires

Ça se raconte dans la cité que pour souhaiter  vivement l’installation des  maires récemment élus, des citoyens auraient décidé  de jeter pêle-mêle les ordures,  obligeant ainsi les autorités compétentes à installer ceux sensés veiller à la propreté de la ville.

Attention, on vous surveille

Il semblerait que les malfrats ont commencé leur filature à partir des gares routières  pour débusquer les voyageurs transportant d’énormes sommes d’argent. Leur manège consiste à passer un coup de fil à leurs complices après avoir repéré ces convoyeurs de fonds. Le reste,   ils suivent discrètement les bus jusqu’au lieu prévu pour l’embuscade. Et le tour est joué.

 

La rue pour exiger le courant

C’est désormais la mode dans presque tous les quartiers de la banlieue de Conakry. Contre les coupures de courant électrique, ce sont des grappes d’enfants qui se retrouvent dans la rue, brûlant des pneus par ci, barricadant le passage par là. Et hop, revoilà la lumière, malheureusement après les dégâts

 

Les arnaques dans les écoles

Malgré l’augmentation de leur salaire, dans les écoles (publiques et privées) les arnaques se font de plus belle, surtout au dernier virage de l’année. Tenez : 2000 FG par élève pour frais de révision, 30.000 pour les prix de pagne, 5.000 pour les brochures….la liste est longue. Les adeptes de cette pratique comprendront-ils un jour que les parents aussi souffrent

 

SOLEIL FM

Laissez un commentaire