Partager
Israël : inauguration à haut risque de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem

Israël : inauguration à haut risque de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem

Les États-Unis ouvrent les portes de leur ambassade à Jérusalem, réalisant la promesse controversée du président Donald Trump au risque d’enflammer les passions des Palestiniens qui pourraient protester massivement dans les Territoires, surtout à Gaza.

L’armée israélienne a pratiquement doublé ses effectifs combattants autour de l’enclave et en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël où sont annoncés des rassemblements, de moindre ampleur a priori. Un millier de policiers israéliens sont mobilisés à Jérusalem pour sécuriser l’ambassade et ses alentours dans le quartier périphérique et verdoyant d’Arnona.

Concrétisant un engagement de campagne, le transfert de l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem constitue une rupture de plus avec, en l’occurrence, des décennies de diplomatie américaine et de consensus international. Le statut de Jérusalem est l’une des questions les plus épineuses de l’insoluble conflit israélo-palestinien.

Laissez un commentaire