Partager
Journée internationale de la famille: déclaration de la ministre de l’Action sociale

Journée internationale de la famille: déclaration de la ministre de l’Action sociale

Chers compatriotes,

Mesdames et Messieurs,

Depuis 1992, chaque année, la Guinée à l’instar des Etats membres de l’Organisation des Nations-Unies, célèbre le 15 mai, la Journée Internationale des Familles. Cet événement annuel est l’occasion de mieux faire connaître les questions relatives aux familles et les processus sociaux, économiques et démographiques qui les affectent. Pour cette année, le thème international retenu est « Familles et Sociétés Inclusives ».

Ce choix met en lumière les actions importantes que les familles et les politiques familiales doivent incarner dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du développement durable en ce qui concerne la promotion de sociétés pacifiques et inclusives.

Mais dans un contexte national marqué par des vagues migratoires affectant directement l’équilibre des familles, mon Département a pris l’initiative de placer la commémoration de cette journée sous le signe du plaidoyer en faveur d’une migration légale et opportune. A ce titre, il a été retenu comme Thème national « Les Familles, actrices et victimes des migrations irrégulières ».

Il n’est pas vain de rappeler que nous assistons, impuissamment, à une exacerbation des départs incontrôlés et illégaux des principales forces productives des familles en direction de l’Occident. Les dernières statistiques indiquent que 333 891 guinéens ont migré illégalement dont 111 230 sont en Lybie.

Ce qui inscrit la Guinée parmi les cinq premiers pays africains sollicitant le statut de réfugié en Europe. Qualifiées à juste titre d’hémorragie par certains experts en raison du « vide humain » qu’elles créent, ces vagues migratoires provoquent aussi le délitement des liens familiaux, la consternation d’une mère endeuillée, l’isolement d’une veuve meurtrie ou encore les difficultés de survie d’un orphelin. Sur un autre plan, elles sont synonymes de scènes hideuses d’esclavage, de prostitution ou de traite.

Même lorsqu’il réussit à traverser le désert ou à braver la Méditerranée, c’est courant de voir que le migrant, une fois en Europe, manque de repère et rompt tout lien avec sa famille restée au pays. J’en appelle au sens élevé des familles pour ne pas être complices du sort tragique des adolescents, des jeunes et des femmes sur le chemin de l’exode.

Toutefois, loin de nous l’idée de condamner les déplacements à la quête d’un bien-être meilleur, ce qui est d’ailleurs un fait naturel ou encore d’ignorer l’apport économique important de certains migrants, je plaide pour une migration légale et pleinement opportune.

Chers compatriotes,

L’édition de cette année se déroulera à Mamou, la ville-carrefour, qui a la double caractéristique d’être à la fois un très grand foyer de départ et de retour de migrants. En compagnie des migrants retournés qui ont réussi leur réintégration socioéconomique, nous animerons des campagnes de sensibilisation des familles sur les dangers des migrations irrégulières. La stratégie envisagée dangers des migrations clandestines. La stratégie consistera en des séances de communication et d’immersion dans les zones à forte potentialité migratoire particulièrement en milieu péri-urbain et rural.

A cet effet, il me plaît de féliciter le Gouvernement, sous la clairvoyance du Président de la République, Pr Alpha CONDE, qui œuvre constamment à créer les meilleures opportunités locales de nature à inciter les candidats à la migration à porter confiance en leur pays. Les orientations déclinées dans le PNDES répondent à ce choix du Chef de l’Etat. Par la même occasion, je remercie le Système des Nations-Unies à travers UNFPA et OIM pour leur souhait renouvelé de faire de la Guinée un havre d’espoir.

Vive la coopération Internationale !

Bonne fête à toutes les Familles Guinéennes !

Je vous remercie.

Mariama Sylla

Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.

Laissez un commentaire