Soleil FM
Guinée politique Infos

60 ans de l’armée guinéenne : Dr. Mohamed Diané s’exprime !

Depuis l’accession de notre pays à la souveraineté nationale le 2 octobre 1958,  l’armée guinéenne reste le symbole de notre indépendance, notre identité et  notre unité nationale. Par son brassage, fait d’une composition de ses membres issus de toutes les régions et de toutes les communautés, elle reste le lieu qui consolide notre organisation sociale et notre aspiration à vivre ensemble.

Fondée aux premières heures de notre indépendance, l’armée a accueilli en son sein tous ses citoyens frères d’armes venus de différents champs de bataille de l’ancienne armée coloniale. Pour jouer  un rôle  majeur dans la protection de notre souveraineté et contribuer à la lutte pour la libération d’autres pays frères, à travers le soutien aux différents mouvements de libération nationale qui prirent le chemin de leur décolonisation par la lutte armée.  C’est ainsi que nous avons été présents à côté de nos amis d’Angola, de Guinée Bissau et du Mozambique.

Dans son itinéraire, l’armée de  la république de Guinée s’est illustrée dans de nombreuses missions de paix à travers le monde, comme aujourd’hui,  elle est présente dans les missions de paix de l’ONU. Pour assurer la stabilité de notre continent et de notre région en proie à quelques crises sécuritaires.

60 années après, nous sommes confrontés à de nombreux défis. Au premier titre, celui de la modernisation de l’institution militaire. Notre armée est aujourd’hui une institution républicaine qui œuvre pour la  défense du territoire national et pour la protection des institutions et des acquis démocratiques de la Guinée. C’est une armée déjà présente dans de nombreux projets de développement sur le terrain avec notamment les activités du génie militaire et du génie agricole.

C’est pourquoi, il  convient de relever un autre  défi, celui de la formation, avec la professionnalisation de plus en plus réelle des acteurs d’une organisation dont la formation s’améliore de manière constante, par des cycles d’études et de stages pour hisser  nos militaires au niveau des grandes armées modernes du monde. Dans ce contexte, il y a lieu d’offrir une place aux jeunes et aux femmes dans le cadre de la féminisation et rajeunissement de notre administration.

L’amélioration des conditions de vie et de travail des soldats, ces hommes d’honneur qui défendent la Guinée, se poursuit à travers toutes les garnisons du pays pour leur permettre d’exercer pleinement leurs missions. Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, le président Alpha Condé qui a ouvert un ambitieux programme de réforme des Forces de défense et de sécurité, est en train de doter la Guinée d’une armée moderne et républicaine. Une initiative utile pour faire face à d’autres défis du moment : la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme religieux, le trafic d’êtres humains, les périls climatiques ou toutes formes d’instabilité qui menacent nos pays.

Dans cette dure  épreuve qui s’impose à tous les Etats du monde, notre pays fait corps avec la communauté internationale pour protéger notre territoire de ces périls qui ont engendré de nombreuses pertes en vies humaines, déplacement de populations et destruction de biens publics.

La Guinée œuvre pour doter notre administration militaire de moyens adéquats lui permettant de faire face aux différents défis sécuritaires auxquels le monde contemporain est confronté. Une démarche corroborée sur le plan interne par l’existence d’un cadre légal permettant aux autorités guinéennes d’agir en conformité avec la loi. Car la nouvelle république a intégré les impératifs de sa sécurité, avec le respect de la loi. La Guinée construit ainsi son présent et son avenir avec l’apport inestimable de son armée, notre fierté.

Joyeuse fête du 1er novembre à tous !

Dr. Mohamed Diané,  ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles, ministre de la défense nationale

 

Articles Similaires

Lambanyi : une famille victime d’incendie

tsegbaya

Coupe du Monde : les Bleus ont passé une folle journée (avec Foot Mercato)

tsegbaya

Mamaya 2018 : cette activité peut développer Kankan !

tsegbaya