20 mai 2019
Soleil FM

Abidjan : Alpha Condé élevé à la dignité de Grand-croix de l’ordre national de Côte-d’Ivoire

Afrique Infos
En visite officielle à Abidjan, le Président Guinéen a été élevé aujourd’hui, à la dignité de Grand-croix de l’ordre national de Côte d’Ivoire au cours d’un déjeuner que lui a offert son homologue ivoirien, comme constaté sur place par KOACI au Palais présidentiel.

Après cette distinction de l’Etat ivoirien, le Professeur Alpha Condé a fait une déclaration en présence de la presse.

Il a conseillé le président ivoirien de permettre à l’opposition de manifester librement dans le pays à condition qu’elle respecte les lois.

«Nous devons permettre à nos opposants de faire librement leur marche, et leur manifestation, à condition qu’ils respectent les lois. Tout le monde a le droit de manifester mais les manifestations doivent être pacifiques, mais lorsqu’elles deviennent violentes, le droit de quelqu’un ne doit pas nuire au droit de l’autre. Ce n’est pas normal que quand vous avez des manifestations, vous cassez des véhicules. Nous serons fermes,» s’est justifié Condé.

Par ailleurs, malgré ses relations très poussées avec certains présidents occidentaux, le Chef de l’Etat guinéen a déclaré publiquement qu’il n’acceptera jamais qu’on lui dicte ce qu’il a à faire dans son pays.

«Il faut qu’on soit autonome, nous avons décidé en fonction des intérêts de nos pays, de notre peuple et de l’Afrique. On ne doit pas se laisser dicter de l’extérieur. Je n’accepterai jamais qu’on me dicte ce que j’ai à faire en Guinée. .. ,» a souligné le Président guinéen.

Alpha Condé a également évoqué le problème de la Libye et a estimé que sa résolution ne peut se faire que par les africains.

«Nous n’avons pas d’agenda, nous ne cherchons pas à exploiter le pétrole libyen, malheureusement il y a trop d’interférence qui font que l’Union africaine n’arrive pas à résoudre ce problème. Mais moi ma bataille c’est que tous les problèmes africains soient résolus par les africains. Nous sommes capables de faire face à tous nos problèmes. Ce que nous demandons à nos partenaires, c’est de nous accompagner,» a expliqué l’homme fort de la Guinée, qui souhaite au passage que les Chefs d’Etat aient confiance aux hommes d’affaires africains.

Défenseur du panafricanisme, le Professeur Alpha Condé veut que son homologue ivoirien soit sur la même longueur d’onde que lui.

«Je reste panafricain, et j’espère que je vais te mettre le virus panafricanisme quand tu dors, je vais te faire une petite piqûre de virus panafricanisme,» a-t-il dit.

Condé a rassuré son frère et ses amis ivoiriens que jamais, jamais la Guinée ne sera utilisée par qui que ce soit pour nuire à la Côte d’Ivoire.

« Nous recevons nos frères ivoiriens mais avec obligation de ne pas faire de politique, de ne pas faire de déclaration et de mener aucune action hostile ni à la Cote d’ivoire, ni au Sénégal, au Mali, aux pays voisins, nous sommes des frères, notre pays est ouvert,» a relevé le Président de la Guinée.

Il soutient qu’il est extrêmement important que les Présidents africains séparent les problèmes économiques des problèmes politiques.

Condé a enfin demandé à Ouattara de se comporter comme le père de la nation et non le Président du RHDP.

«En tant que président, vous êtes père de la nation, vous n’êtes pas président du RHDP, ou de ceci, vous êtes président de la république même si vous avez été élu par ce parti. Et je suis certain que c’est votre volonté,» a-t-il conclu.

 

SOURCE : KOACI

Articles Similaires

FEMUA : un dîner causerie autour du thème « genre et art »

tsegbaya

Laeticia dans une idylle amoureuse ??

tsegbaya

Guinée: la deuxième session budgétaire s’ouvre le 05 octobre à l’Assemblée nationale

tsegbaya

BAC 2018 : voici les résultats de l’enseignement général

tsegbaya

Education: l’opération de recensement des fonctionnaires enseignants démarre lundi 18 mars à Conakry selon Dr Alpha Amadou Bano Barry

tsegbaya

Violences à Kindia : communiqué du gouvernement

tsegbaya