Soleil FM
Guinée politique Infos

Accords entre pouvoir et opposition: l’UFR désapprouve et dénonce !

Vive reaction de l’Union des forces républicaine-UFR face à l’accord trouvé mercredi entre le gouvernement, la mouvance présidentielle et l’opposition par rapport au règlement du contentieux électoral. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 09 août 2018, le parti désapprouve cet accord obtenu dans un cadre dit-il inapproprié et en l’absence des autres membres du Comité de suivi des accords politiques.

Selon le communiqué, le Bureau exécutif de l’UFR constate avec regret qu’une rencontre informelle s’est tenue mercredi au QG de l’ufdg entre la mouvance et l’opposition sous l’égide du ministre de l’administration du territoire.

“Le bureau executive de l’UFR considère que les conclusions qui devraient être faites et validées par la plénière du comité de suivi ont été engages et concludes par le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG avec la benediction et la presence du president du comité de suivi. A ce titre, l’UFR désapprouve ces accords obtenus dans un cadre inapproprié et en l’absence des autres members de la plénière”, a declarée l’honorable Hadja Aissata Daffé, membre du Bureau exécutif de l’UFR.

Au delà de cette désapprobation, la formation politique dirigée par Sidya Touré estime que cet accord signé entre les deux parties est le reflet du Code électoral amendé devenu inapplicable. L’honorable Hadja Aissata Daffé precise : “cette attitude rappelled aux citoyens la malheureuse entente entre le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG lorsqu’il s’est agi du vote du code electoral revise, devenu inapplicable. En consequence, l’UFR rappelled que le respect des lois, des procedures de travail est un acte important à observer pour éviter d’aboutir à des situations de crises perpétuelles dans notre pays”, a t-elle indiquée.

Dans le relevé de conclusion de la rencontre de ce mercredi entre la mouvance et l’opposition, les deux parties laisse le choix à l’opposition de designer les maires des six communes rurales et celui de la commune urbaine de Kindia. L’accord precise que la mouvance présidentielle choisira le maire de Dubreka. Quant-aux exécutifs communaux de matoto,  matam, ratoma et dixinn, ils seront élus conformément aux dispositions légales.

TOMOU TRAORE

 

Articles Similaires

Trois journalistes russes assassinés en Centrafrique

tsegbaya

FIFA – The Best 2018 : à qui le titre du meilleur joueur ?

tsegbaya

Mali : la réélection d’IBK crée joie et protestation

tsegbaya