Partager
Affrontements à Kouremalé bilan: 06 morts et 45 blessés

Affrontements à Kouremalé bilan: 06 morts et 45 blessés

Depuis un certain temps, des affrontements meurtriers ont lieu entre guinéens et maliens à la frontière guinéo-malienne.  Le dernier a eu lieu à  Kouremalé le dimanche 06 Mai 2018  entre Guinéens et Maliens.

Selon les explications reçues sur le terrain : « Des armes blanches et des fusils ont été utilisés dans l’affrontement. C’est pourquoi le nombre de victimes est  élevé ». Le bilan fait état  d’au moins six morts et de 63 blessés et d’énormes dégâts matériels.

L’origine des affrontements est qu’un cortège de mariage en provenance du Mali a été bloqué à la frontière guinéenne.

Une source sécuritaire qui a été joint par un média de la place explique :

«Samedi nuit, nous avons appris une évasion de prisonniers maliens. Du coup, notre commandant nous a instruits de prendre du temps et d’être très vigilants sur la ligne rouge. Ce dimanche matin, aux environs de 9heures, des jeunes maliens, en cortège, qui disent être venus pour célébrer un mariage nous ont demandés de leur libérer la barrière pour qu’ils puissent accéder au côté guinéen, faire la ronde et aller boire des jus dans les hôtels. Nous leur avons demandé de patienter, le temps pour nous de remonter leur demande à nos chefs. Avant notre retour, un d’entre eux, nommé Baba, qui dit être le marié, a dit à ses amis de jeter des pierres sur nous, qu’on ne doit pas leur interdire le passage. Entre-temps, ce Baba a subitement sorti un coupe-coupe et a blessé un jeune guinéen sur le dos. Ce jeune achetait de la viande grillée du côté du Mali. Tout est parti de là.deux autres guinéens ont été blessés par balles par des Donzos maliens qui seraient armés de calibres 12. Les trois blessés seraient entre la vie et la mort dans un centre hospitalier où ils ont été admis. Ces malien ont aussi incendiés deux camions remorques transportant des marchandise en provenace de la Guinée avant de prendre la fuite».

Les renforts venant de  Siguiri  ont aidé  ramener la paix sur les lieux.

Précédemment,  un affrontement autour d’un domaine  entre Guinéens et Maliens avait fait des morts, des blessés et des dégâts matériels importants. Les autorités en charge  du territoire côté guinéen et malien s’étaient même rendu sur les lieux pour apaiser la situation.

Soleil/FM

Laissez un commentaire