Partager
Aminata Djoran Kourouma, Miss Guinée-maroc 2017 vole au secours des enfants de la cité de la Solidarité de Ratoma

Aminata Djoran Kourouma, Miss Guinée-maroc 2017 vole au secours des enfants de la cité de la Solidarité de Ratoma

Remise de dons ce vendredi à la cité de la solidarité de Ratoma aux enfants orphelins et en situation précaire. C’est un geste de la miss Guinée Maroc 2017 dans son projet humanitaire d’aide aux enfants déshérités. Ces dons étaient composés de kits scolaires, de cartons de savons et de gourdes d’eau.

Manima Condé, directeur général de la cité de la solidarité de ratoma

Aminata Djoran Kourouma, c’est son nom, vole au secours des enfants démunis notamment des orphelins. Pour ce premier don, l’étudiante en master 2, stratégie marketing au Maroc a choisi les élèves orphelins et en situation précaire vivant à la cité de la solidarité de Ratoma. Une action qui, à plus d’un titre, touche le directeur de ce centre. Manima Condé affirme : « C’est pour moi aujourd’hui un sentiment de réel plaisir de recevoir la miss Guinée Maroc pour un don de kits scolaires aux enfants démunis de la cité de solidarité. Le geste est fort, il est aussi fort que mademoiselle la miss qui fait elle-même le déplacement, ça veut dire qu’elle a dans son cœur le sentiment de tous les enfants démunis ».

Aminata Djoran Kourouma, Miss Guinée-Maroc 2017

D’où est venue l’idée d’aider les enfants surtout ceux orphelins et en situation précaire ? La beauté guinéenne élue cette année au Maroc répond : « Cette idée de venir en aide aux orphelins et aux enfants en situation précaire n’est pas récente. Depuis le collège, je me battais pour les enfants de mon quartier et du voisinage pour leur apprendre à lire et à écrire. Aujourd’hui, comme j’ai eu la chance de soutenir un projet humanitaire, je me suis dit pourquoi ne pas continuer dans cette lancée que j’avais depuis l’enfance ».

Diallo Mamadou Saïdou, président fondateur de l’ONG « sauver la terre »

L’ONG « sauver la terre » a été d’un grand soutien pour la réalisation de ce projet. Diallo Mamadou Saïdou, son président fondateur, a salué l’acte d’Aminata Djoran Kourouma : « Aujourd’hui c’est un ouf de soulagement pour notre ONG. Déjà, c’est des enfants, comme vous le voyez, qui sont sans espoir… ils sont nombreux ici, et ils n’ont pas accès à l’éducation. On sait tous que les enfants du monde ont le même droit en termes d’éducation. Au-delà d’aller le long de la route pour demander de l’argent, ils ont un avenir à l’école plutôt que dans les rues. Et il faut rappeler aussi que l’Etat a des moyens limités » a-t-il dit.

Madame Kouyaté Rougui Cissé de la direction nationale de l’enfance 

La direction nationale de l’enfance, par la voix de sa représentante à cette rencontre, madame Kouyaté Rougui Cissé, a souhaité que l’action soit pérenne : « On souhaite que, comme votre projet, la couronne soit transformée en fondation ; et on souhaite continuer avec vous »

 

Ibrahima M’bemba Barry

 

 

 

Laissez un commentaire