24 février 2019
Soleil FM

Angola : José Eduardo dos Santos a fait ses adieux à la vie politique de son pays

Afrique Infos

En Angola, l’ancien président José Eduardo dos Santos a prononcé son discours d’adieu à la vie politique. Un an après avoir quitté la tête de l’Etat, celui qui avait dominé la vie politique de l’Angola pendant 37 ans, abandonne aussi la présidence du parti au pouvoir. Il l’a officialisé, ce samedi 8 septembre, à l’ouverture du congrès extraordinaire du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA).

Agé de 76 ans, José Eduardo dos Santos a officiellement cédé les rênes du MPLA à son successeur et président angolais, João Lourenço.

« C’est ma dernière intervention en tant que président du MPLA », a déclaré José Eduardo dos Santos qui était à la tête du parti, depuis le 21 septembre 1979.

C’est en présence de plus de 2 000 délégués qu’il a déclaré assumer des « erreurs ».

« Il n’existe pas d’activités humaines exemptes d’erreurs et je reconnais que j’en ai aussi commises, vu que c’est l’unique manière de pouvoir les dépasser.  L’erreur est une partie intégrante du processus de perfectionnement et c’est pour cela que l’on dit que l’on apprend avec les erreurs »,a-t-il expliqué.

« Aujourd’hui, le 8 septembre, c’est la tête haute que je participe à ce grand congrès de notre parti, avec la conviction du devoir accompli et prêt à passer le témoin de la direction du parti à son prochain président », a ajouté l’ancien président José Eduardo dos Santos.

Sans surprise, les délégués du parti ont élu dans la foulée, João Lourenço, 64 ans, seul candidat, avec plus de 98% des voix. Intronisé à la tête du parti, le président angolais dispose, désormais, de toutes les commandes du pays.

 

Source : RFI

Articles Similaires

Mali : la Cour constitutionnelle valide la victoire d’IBK

tsegbaya

Conakry ville-propre : le marché de Matoto a répondu favorablement à l’appel des autorités

tsegbaya

Horoya AC : champion de Guinée saison sportive 2017-2018

tsegbaya

Une femme de 92 ans tue son fils qui voulait la mettre en maison de retraite

tsegbaya

Projet BOCEJ : vise l’amélioration substantielle de l’employabilité et l’emploi des jeunes, selon le ministre Mouctar Diallo

tsegbaya

Destitution de Kèlèfa Sall : « c’est une manœuvre des huit membres qui méconnaissent les textes de loi », dixit Abdrahmane Sanoh-PCUD

tsegbaya