25 mars 2019
Soleil FM

Après la grève du SLECG, les élèves réticents à la composition du 1er semestre

Guinée politique Infos

Le centre-ville de la commune urbaine de Mamou a connu une matinée très mouvementée lundi 21 janvier 2019. Ce sont  certains élèves du secondaire du lycée abattoir qui ne voulaient pas composer au compte du premier semestre disent-ils, par le non-enseignement des matières à évaluer, qui ont attaqué leurs camarades du lycée El-Hadj Aboubacar Doukouré  pour ceux du lycée Amical Cabral et simultanément dénommé Fouta International nous apprend t-on, des choses éducatives.

Du lycée abattoir au lycée Cabral en passant par le lycée Doukouré,  ces élèves scandaient « composition zéro », « nous voulons les cours et ensuite la composition ». Après avoir fait le tour de la ville, ces élèves ont voulu croiser le fer avec les agents de la police qui a vite été évité mais qui fut catastrophique à l’arrivé de la brigade mobile numéro 12 de Mamou. Cette dernière a fait usage de gaz lacrymogène lorsque des pierres étaient lancées par des élèves du lycée Cabral. Ces apprenants se disaient être victime de ceux d’un autre établissement. Mais vu les tirs spontanée des gaz lacrymogènes, plusieurs élèves ont été blessés et asphyxiés ainsi que les professeurs et encadreurs qui jouaient à la médiation, nous rapporte le principal du collège Siradjo Diallo, situé à l’enceinte du lycée Americal Cabral de Mamou , à l’université Fouta International, un établissement privé situé au quartier Almamya Dimez, élèves et encadreurs ont aussi reçu la visite des jeunes inconnus qui ont blessé 7 élèves et endommagé les fenêtres de certaines salles de classes.

 

A noter que jusqu’à preuve du contraire, les élèves sont catégoriques sur la décision des autorités éducatives qu’ils accusent de vouloir les tromper  par les compositions sans des cours suivis suite à la grève qui a prit fin la semaine dernière.

Nous y reviendrons.

 

Koumba Céré Tonguino

 

Articles Similaires

Tribunal de Dixinn: le ministère public requiert une lourde peine d’emprisonnement contre  »Grenade »

tsegbaya

UGANC : étudiants et encadreurs au rendez-vous dès l’ouverture universitaire

tsegbaya

Labé : Un homme poignarde deux personnes !

tsegbaya

Mercy ship à Conakry : le palais du peuple envahi par des malades

tsegbaya

Marche de protestation contre la hausse du prix du carburant

tsegbaya

Primature : le premier ministre Ibrahima Kasory Fofana sur le site de bel-air Mining à Boffa

tsegbaya