25 mars 2019
Soleil FM

Arrestation de Cheick Touré du port : la COSATREG hausse le ton et demande la libération immédiate du syndicaliste

Guinée politique Infos

La COSATREG, Confédération Syndicale Autonome des Travailleurs et des Retraités de Guinée dénonce et condamne l’arrestation et la détention de Cheick Touré. Dans une déclaration rendue publique ce mardi 25 SEPTEMBRE à son siège à Kénien, dans la commune de Matam, la COSATREG exige la libération sans délai du secrétaire général du syndicat du port autonome de Conakry.

La détention du secrétaire général du syndicat du Port Autonome de Conakry Cheick Cherif Touré, continue d’alimenter les débats dans la cité. La COSATREG dénonce cet état de fait qui, pour elle, constitue une violation nette et flagrante des lois de la république. Yamoussa Touré, son secrétaire général affirme : « Il est de façon coutumière dans notre pays la nette violation manifeste et fragrante des lois de la République, parmi lesquelles nous dénonçons avec véhémence celles qui régissent le mouvement syndical guinéen dans son ensemble. Notamment les conventions 87, 98, 135, et l’article 20 de la constitution guinéenne. Sinon, comment comprendre l’acharnement de la haute autorité contre les syndicalistes, en les arrêtant arbitrairement, en les emprisonnant de façon illégale, pendant qu’ils sont dans l’exercice de leur  droit ? ».

La COSATREG dénonce et condamne l’arrestation du syndicaliste et exige sans délai sa libération. Faute de quoi, elle invitera toutes les centrales syndicales à une unité d’action pour mettre fin à cette pratique. « A ce titre, nous dénonçons et condamnons l’arrestation et la détention de notre camarade Cheick Touré. Face à cet illégal, nous exigeons sans délai sa libération. Faute de quoi, le bureau exécutif de la COSATREG invite de façon inclusive sans exception, toutes les centrales syndicales guinéennes, des organisations de la société civile et celles des défenses des droits humains, à s’unir, autour d’une action responsable et commune pour mettre fin ce genre de pratique qui ternis l’image de notre pays en matière de démocratie et de l’état de droit consacré dans le préambule de notre constitution », ajoute Yamoussa Touré.

 

Poursuivi pour  ‘’diffamation et dénonciation calomnieuse à l’encontre du chef de l’Etat et son fils, Cheick Touré a été présenté le 19 septembre dernier au procureur général près le tribunal de Kaloum avant d’être déféré à la maison centrale, où il est gardé ‘’provisoirement’’.

 

MABINTY KEITA

 

 

Articles Similaires

Conakry : célébration de la 33 ème journée internationale du volontariat

tsegbaya

MIC – le ministre Amara Somparé fixe les orientations de son département

tsegbaya

Agressions sexuelles : la pression s’accentue sur le Saint-Siège

tsegbaya

Marche de l’opposition : un jeune de trente-ans tué !

tsegbaya

Assemblée nationale : Les élus du peuple prennent congés du parlement pour un mois

tsegbaya

Elections maliennes 2018 : le vote s’est déroulé dans de bonnes conditions en Guinée, selon le président de la CENI

tsegbaya