25 mars 2019
Soleil FM

Assainissement de la ville de Conakry : «C’est comme si c’est de la mamaya qu’on faisait en Guinée», dénoncent des citoyens

Guinée société Infos

La troisième journée d’assainissement dénommée Conakry ville propre n’a pas été suivie par bon nombre de citoyens à Conakry. Si les grands axes ont été nettoyés, les routes de certains quartiers sont  restées sales.

Le dernier samedi de chaque mois est une journée prévue, pour l’assainissement de la ville. Mais  cette initiative du premier ministre  n’est pas encore saisie par certains citoyens.

« C’est une bonne politique du Premier Ministre, ce mot d’ordre a été respecté dans certains quartiers mais chez nous, c’était tout sauf l’essentiel. On n’a ramassé les ordures, les regrouper comme d’habitude au bord des routes. Mais y’a pas eu de camions pour les transporter. Ils ont paralysé nos activités du matin pour rien », déclare Pépé Duolamou, citoyen de la cité Enco 5.

Si certains apprécient cet acte citoyen,  d’autres par contre qualifient  cette initiative de la mamaya.  Pour Fassou Jacques, habitant de sangoyah, le mot d’ordre n’a pas été suivi : « Ce que j’ai remarqué dans cette troisième journée d’assainissement de la ville de Conakry, il n’y avait pas de circulation de 06H à 11H. Les déchets se retrouvent dans les mêmes caniveaux. C’est comme si c’est de la mamaya qu’on faisait en Guinée. Donc ce que je peux dire concernant cette troisième journée d’assainissement, le mot d’ordre n’a pas été suivi », dénonce-t-il.

«  Beaucoup pensent qu’un déchet c’est tout ce qui est destiné à l’abandon. Alors que pour des spécialistes, un déchet c’est une matière première secondaire parce qu’on les ramasser ; les recycler davantage pour une destiné finale », ajoute-t-il.

Si la nature a horreur du vide, il faut une bonne sensibilisation pour mieux vivre.

Samuel Duolamou

Articles Similaires

Le cardinal australien George Pell, condamné pour pédophilie, n’est plus secrétaire à l’Economie (Vatican)

tsegbaya

Why Watson data platform can be the iTunes for your Big Data

admin

Communiqué du gouvernement relatif aux passages des ministres pour rendre compte de leurs activités

tsegbaya

RSF publie son rapport “Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l’assaut”

tsegbaya

Au Mali : assassinat dans le Ménaka

tsegbaya

Non, Stromaé n’est pas mort !

tsegbaya