Soleil FM
Guinée économie Infos

La classe ouvrière en réunion technique à la bourse du travail ce matin

Huit jours après le déclenchement de la grève perlée toujours pas de consensus entre syndicat et le gouvernement. Réuni ce mercredi 11 juillet en réunion technique à la bourse du travail, les représentants de la classe ouvrière ont fait le point à la presse de l’évolution de la situation. La CNTG et l’ USTG maintiennent toujours leur position celle relative à la baisse du carburant à 8 mille franc.

C’est une réunion qui consistait pour la centrale syndicale de répondre aux déclarations du premier ministre. Mardi, devant les religieux et relayé par les médias d’État, le chef du gouvernement a indiqué que  toutes les raisons qui exigent  gouvernement à recourir à la hausse du prix du litre à la pompe.

Le chef de gouvernement a également déploré au cours de cette rencontre le fait que le mouvement syndical a boycotté la table de négociation. Un argument que le porte-parole du syndicat a rejeté d’un revers de la main. Pour Mamadou MANSARÉ , les arguments avancés par le premier ministre ne sont pas fondés. Selon lui, la suspension du syndicat à la table de négociation s’explique par l’absence du patronat dans la salle.

Pour le syndicat, le budget guinéen englobe bien de poche gonflée qui mérite d’être dégraissé. El hadj Mamadou MANSARÉ déclare : « Si le premier ministre qui est un fervent économiste veut rendre service à la nation doit d’abord commencer par assainir le budget. Nous nous estimons que le budget est tellement gonflé, il y a bien de chose à dire sur ce budget nous souhaitons que ces poches soient examinées après cela nous verrons à quel niveau le peuple peut faire un sacrifice ».

A la lecture de la déclaration du porte-parole du mouvement syndical, c’est une autre crise sociale qui pointe à l’horizon en Guinée. Ce jeudi 12 juillet, une rencontre est prévue entre les leaders syndicaux et la base pour statuer sur la nouvelle démarche à suivre. Est-ce une grève générale illimitée? Est-ce une marche verte comme ce fut le cas de janvier 2007? Est-ce la suspension de la grève ou la poursuite des négociations ??? Attendons de voir.

M L YANSANÉ

Articles Similaires

L’appendicite, parlons-en !

tsegbaya

La Fondation Merck Lance un Appel à Candidatures pour les Prix de Reconnaissance des Médias « Merck Plus Qu’une Mère » 2018

tsegbaya

Sports : les techniciens à la recherche de bons talents pour la première académie de la FEGUIFOOT

tsegbaya