Soleil FM

Bastonnade d’un militaire à Bambéto : des jeunes de Kipé très remontés manifestent leur ras-le-bol

Guinée politique Infos

Accrochages dans la matinée de ce samedi 17 novembre entre forces de l’ordre et jeunes manifestants. Ces derniers se réclamant de la famille du militaire victime de bastonnade hier à Bambéto, se sont mobilisés pour barricader la route.

De l’école française en passant par le centre émetteur jusqu’à Kipé Dadiya, la circulation était perturbée. Des jeunes sortis massivement, ont obligé les commerçants à fermer leurs magasins et boutiques.

Débarquées  pour le maintient d’ordre, les forces de sécurité ont tout d’abord essayé de débloquer la circulation avant de faire face aux manifestants.

Du coté des manifestants, les pierres et morceaux de bois leur ont servi de moyens de défense pour résister aux forces de l’ordre qui ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les protestataires.

Rencontré sur le lieu, un jeune manifestant affirme : « Nous sommes sortis pour manifester contre les loubards qui ont bastonné ce monsieur. Parce que dans ce pays, la justice est absente. Chaque fois qu’il y’a des victimes suite à un évènement, ce sont les parents de ce pauvre qui s’en chargent », a-t-il déclaré.

Toutes les ruelles du quartier Kipé sont toutes barricadées. Ce qui empêche les forces de l’ordre d’y pénétrer pour poursuivre les manifestants. Conséquence, les cours ont été perturbés à l’école Kipé où les élèves du primaire et collège ont été libérés avant 12H. Un scénario qui a duré deux (02) heures de temps. C’est à travers la sensibilisation des parents, que ces jeunes ont fini par céder pour enfin dégager les barricades. Il faut dire qu’aucun incident majeur n’a été enregistré jusqu’à ce que nous quittions les lieux.

 

SAMUEL DUOLAMOU

Articles Similaires

Violences à N’Zoo(Lola) : Voici ce qui s’est réellement passé

tsegbaya

Destitution de Kèlèfa sall : l’UFDG cite le président Alpha Condé comme parrain des frondeurs

tsegbaya

Mamou : confrontation entre manifestants et forces de l’ordre

tsegbaya