20 mai 2019
Soleil FM

Boffa : le district de Nimaya oublié, souffre d’un manque criard d’infrastructures sociales de base

Guinée société Infos

Nimaya est l’un des districts de la commune urbaine de Boffa situé à 44 Km du centre ville. Depuis qu’il a été érigé en district en 1996 il n’a reçu aucune aide pour son développement. Il n’a ni école ni poste de santé.

Le district de Nimmaya est situé à 44 Km du centre urbain de Boffa. Cette localité est confrontée à d’énormes difficultés sanitaires et éducatives. A cause du manque des écoles les enfants de ce district peuvent parcourir 8Km pour aller à l’école à Faregna et les femmes en état de famille sont aussi confrontées au même problème. Amara Sylla est le président de la jeunesse de Nimmaya.

« Le manque d’infrastructure sanitaire affecte dangereusement la santé de la population surtout celle des enfants et leur maman. Imagine le danger que cours une femme en état de famille qui doit se déplacer des heurs pour aller dans un poste de santé située à plus de 8 Km de cette zone enclavée. Nos enfants parcourent également la distance pour aller à l’école ce qui explique le faible taux de la scolarisation ».

Pour se rendre dans ce district, c’est un véritable combat de Titan et cela crée souvent de sérieux problèmes surtout pendant la période de grande pluie pour les citoyens.

Aly Badara Camara, correspondant préfectoral          

Articles Similaires

Ligue africaine des champions : le Horoya AC de Guinée face au Wydad du Maroc

tsegbaya

Alpha Condé au siège du RPG: « celui qui organise les manifestations, s’il y a des casses c’est toi qui va payer»

tsegbaya

Guinée : Harouna Traoré, membre d’un des plus importants réseaux africains de trafic d’animaux vivant jugé et condamné faiblement par le TPI de Mafanco !

tsegbaya

Le ministre Bouréma Condé préside les travaux de l’atelier de présentation et de validation du PNACC

tsegbaya

Rencontre Gouvernement – SLECG : les syndicalistes fustigent la mutation des enseignants dans certaines universités

tsegbaya

Entrepreneuriat : « les jeunes ont des idées mais refusent d’aller vers l’action »

tsegbaya