Partager
BRÉSIL : Ronaldinho du Foot à la Politique

BRÉSIL : Ronaldinho du Foot à la Politique

Le footballeur brésilien Ronaldhino se présentera aux prochaines élections  comme candidat sous les couleurs de Patriota, une formation populiste de droite, aux prochaines élections sénatoriales en 2018 .C’est ce que a publié le journal brésilien O Globo, jeudi 14 décembre .Cette information a été démentie par celle-ci ce vendredi 15 Décembre.

Au Brésil il est souvent  dit que : « lorsque l’on est sérieux, on ne fait pas de politique ». Cette expression résonne encore  car le pays aura sa série de votes en 2018 : les présidentielles, les sénatoriales, les législatives ainsi que les gouverneurs de chaque province. Un grand renouvellement de la classe politique.

L’ancienne gloire du Paris Saint-Germain Ronaldhino a décidé de se lancer dans la politique au moment où le Brésil est dans une crise économique majeure (pratiquement 9 millions de Brésiliens sont retombés dans la misère en 2016 selon l’IBGE), avec une recrudescence de violence.

Il  aurait l’intention  de se présenter à un poste Sénatorial  sous l’étiquette d’un parti populiste de droite du nom de Patriota. Une formation incarnée par le très controversé Jair BOLSONARO, qui a été  élu sans discontinuer depuis 1990 à Rio et qui  a souvent fait parler de lui avec ses phrases provocatrices.

Par exemple, dans une interview en 2011, il déclarait préférer la mort de son fils par un accident de voiture plutôt que de voir son fils homosexuel. Il s’en est pris à plusieurs reprises à Dilma ROUSSEF l’ancienne présidente, pour sa volonté de sensibiliser les jeunes enfants contre  l’homophobie dans les écoles. Jair BOLSONARO  a aussi défendu clairement l’usage de la torture pour l’obtention d’informations, car selon lui : « les dealers et les kidnappeurs n’ont plus de droits humains ».

 L’ancien numéro dix se présenterait dans l’Etat de Minas Gerais, une région située juste au-dessus de Rio de Janeiro. Le  Dirigeant actuel à un côté  puritain.

Il a aussi un point de vue très sévère sur l’avortement, homosexualité, le racisme, prônant  aussi la peine de mort et a faisant  l’apologie de la torture.

À  37 ans, le Ballon d’or 2005  Ronaldhino, s’affiche donc aux côtés d’un personnage très critiqué et « digne » représentant brésilien de la vague nationaliste et ultra-conservatrice, député du Parti progressiste (PP), militaire de réserve, et potentiel futur candidat à la présidence.

 Contrairement au média brésilien O Globo  qui annonce que Ronaldinho se présentera comme candidat en faveur du Patriota, l’organisation elle  a publié un démenti. Dans  un communiqué, elle  indique qu’il n’y a pas « d’accord entre le parti et Ronaldinho ». Et que la candidature de Ronaldinho doit être confirmée lors de la  prochaine convention du parti et « dans les délais établis par la justice électorale ». Il est à noter qu’avant  Ronaldhino, d’anciennes icônes du football brésilien s’étaient déjà plongés dans le monde politique, à l’image de Bebeto, Pelé, Zico ou Romario.

Source/ RFI

Laissez un commentaire