Partager
Burundi : Mise en garde des militants du “non” par la police

Burundi : Mise en garde des militants du “non” par la police

La jeunesse burundaise est mise en garde par la police contre toute tentative de troubler l’ordre public. Après l’arrestation de plusieurs élèves et d’un enseignant à Ngozi, province natale du Président. Ces personnes faisaient campagne pour le « non » au référendum constitutionnel  qui doit enterrer l’accord d’Arusha , ce référendum tant contesté  par l’opposition .

Le vice-président du Burundi a  Officiellement  assuré que les deux parties, le « oui » et le « non », pourraient faire campagne,  tout en précisant  que la Commission électorale n’avait pas encore donné son feu vert. L’opposition et la société civile dénoncent une campagne du pouvoir en faveur de cette révision constitutionnelle qui est  déjà en cours et à sens unique. Une vidéo où  un responsable du parti affirme  se préparer à « casser les dents des opposants au oui » a déjà fait polémique sur les réseaux sociaux.

                                               Pierre NKURIKIYE porte-parole de la police burundaise

Le porte-parole de la police burundaise Pierre NKURIKIYE,  a déclaré sur le site de la RTNB  que : « Même si les partisans du « non » sont aujourd’hui arrêtés, les policiers interviennent dans le cadre de la loi. La mise en garde est adressée particulièrement à la jeunesse, qui est trompée par certains politiciens. L’exemple le plus récent ce sont les élèves qui ont été appréhendés hier et aujourd’hui [mardi] et un instituteur, et deux élèves, qui, hier vers 18 heures, passaient de maison en maison enseignant aux gens de voter pour le non ». Avant d’ajouter que :

« Les jeunes devraient revoir l’histoire dans notre pays. L’histoire récente, d’ailleurs. Et cette fois-ci, la police a reçu des ordres très clairs. Il lui a été demandé de travailler le plus professionnellement possible, avec la plus grande rigueur et la plus grande fermeté, conformément – bien sûr -, à la loi ».

Source/RFI

Laissez un commentaire