Partager
Les cadres des Mines et autres  Départements Ministériels renforcent leurs  capacités

Les cadres des Mines et autres Départements Ministériels renforcent leurs capacités

Les cadres des Mines  et autres des Départements transversal au secteur miner étaient ce mardi en formation. Il s’agit de la mise en niveau d’une élite de cadre guinéen capable d’être à mesure de défendre les projets miniers dans toute sa composante.

Comprendre, maitriser et anticiper les projets miniers, c’est la vision que prône le département en charge des mines et de la géologie pour dompter le secteur minier. Cette formation qui réunit divers  cadres  venus de plusieurs Départements est une illustration des réformes engagées par le Ministère.

                                   Alhousseine KABA  

                     Président du Comité de Pilotage de la Formation

Alhousseine KABA, Inspecteur Général du  Ministère des Mines et Président du Comité de Pilotage de la Formation à dans son allocution rappelé l’objectif visé par le programme qui est la formation et le perfectionnement afin de mettre les cadres en phase avec les impératifs de l’évolution de l’industrie et de l’administration minière.

Cette formation se déroulera autour des modules comme : la présentation générale du secteur minier, la recherche du minerais jusqu’à son exploitation, l’architecture et contractuelle dans les mines, l’hygiène, santé, sécurité et environnement, le contenu local, le contrôle des projets miniers, la fermeture de la mine et les conflits avec les miniers.

                                                         Sadou NIMAGA  

                Secrétaire Général du Ministère des Mines et de la Géologie

 

Conscient des enjeux et défis de ce renforcement des capacités de ses cadres, le Secrétaire Général du Ministère des Mines et de la Géologie, Sadou NIMAGA a tenu à mettre un accent sur la portée d’une telle formation. Une formation qui selon  lui répond donc au volume du travail et la diversification pour rendement compétitif dans les mines sur le plan mondial.

Cette formation est le fruit du partenariat entre le Ministère des Mines  et le cabinet ORRIK avec un financement de la Banque Africaine de Développement (BAD). La Guinée qui vise le leadership dans la production bauxitique et autres ressources naturelles veut avoir cette responsabilité  au niveau de sa ressource humaine dans le secteur minier.

Golota Raphaël LAMAH

Laissez un commentaire