Partager
Une chaise vide dans le nouveau Gouvernement guinéen

Une chaise vide dans le nouveau Gouvernement guinéen

Dans le nouveau gouvernement guinéen la chaise de l’élevage est restée vide, le SLECG version Souleymane Sy peine à se faire entendre auprès des enseignants. L’opposition siège à l’Assemblée Nationale et n’insiste que rarement sur l’ouverture d’enquêtes parlementaires afin de faire la lumière sur les cas de morts.

Chaise vide pour l’Elevage

L’opinion ne comprend rien depuis que le nom du titulaire de l’élevage n’a pas été annoncé dans le nouveau gouvernement. Pourtant, le Ministère a été bien prévu. Explication, comme il fallait un titulaire, Oyé Guilavogui aurait été retenu. Mais à la dernière minute, il aurait décliné l’offre. Or, le président avait voyagé et le décret déjà signé et prêt pour la diffusion. Et comme le président Alpha Condé n’avait pas prévu ce refus de dernière minute et ne voulant pas marchander, ni négocier, ordre a été donné de diffuser le décret, naturellement sans Oyé.

Le nouveau SLECG à pas de caméléon

Il semblerait que le nouveau bureau du SLECG aile Souleymane Sy Savané, peine à se faire entendre bien que sa mise en place a bénéficié du soutien du gouvernement sortant. Pour un groupe d’enseignants réunis en meeting : «Tout le monde sait que le groupe de Souleymane Sy Savané aligne des syndicalistes du Gouvernement. Ils sont contre les enseignants. La preuve, quand nous avons déclenché la grève, ce sont eux qui ont appelé les enseignants à dispenser les cours. C’est à partir de ce jour que l’opinion nationale et internationale a compris qui est syndicat et qui ne l’est pas. Ils n’ont personnes dernière eux»

Les morts n’intéressent pas l’opposition

De plus en plus, des langues se délient dans la cité pour fustiger la propension de l’opposition à organiser des villes mortes. Selon des révélations, cette démarche est anti républicaine. C’est un manque de respect à l’intelligence du peuple de Guinée parce que simplement, cette opposition  siège à l’Assemblée nationale et n’insiste que rarement sur l’ouverture d’enquêtes parlementaires afin de faire la lumière sur les cas de morts. Ridicule

Soleil-FM

Laissez un commentaire