21 juillet 2019
Soleil FM

COCAN 2025 : réactions croisées des Grognons sur la confusion née suite à l’arrêté du Premier ministre, Kassory Fofana

Infos sport

La Coupe d’Afrique des Nations édition 2025 aura-t-elle lieu en Guinée ? En tout cas, la confusion née de l’arrêté du Premier ministre laisse planer assez de doute quant à l’effectivité de cette compétition, la plus prestigieuse du continent. Cet arrêté apporte un léger remaniement à la liste du comité d’organisation de la CAN 2025. Que faut-il pour la bonne organisation de cette CAN ? Comment concrétiser ce rêve des guinéens ? Les questions sont sur les lèvres des grognons qui se sont prononcés sur le sujet.

Dans la majorité, outre le débat sur le tripatouillage de la Constitution, l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 en terre guinéenne est le sujet qui taraude les esprits. C’est le cas d’Abdoulaye Ben Konaté. Pour lui, il est temps de mettre les bouchers doubles afin d’éviter à son pays le sort du Cameroun : « je suis l’une des personnes qui souhaite réellement que cette CAN soit organisée en Guinée mais à l’allure des choses, c’est inquiétant. Nous n’avons pas de stade, et aucun arrêté ne peut mettre en mal un décret parce que le décret prime sur l’arrêté. Pour moi, le mieux serait d’aller très vite et nos autorités doivent doubler d’ardeur parce que là, je pense que nous sommes déjà en retard parce que là, le Cameroun a été mis en mal parce que les stades n’étaient pas prêts à temps et cela guette aussi la Guinée », s’inquiète t-il.

Si des voix se lèvent pour dénoncer l’arrêté du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana remaniant le COCAN 2025, l’essentiel pour ce grognon est que le pays arrive à abriter cette compétition en 2025. « Je pense que les Guinéens doivent avoir un même objectif. Cet objectif c’est quoi ? C’est comment la Guinée peut réussir à organiser une CAN. Ils n’ont qu’à arrêter de créer la zizanie, que ça soit Bantama où Paul ou-bien Pierre, l’essentiel est de se donner la main », lance Mohamed Douty Condé.

Le football est apolitique et c’est pourquoi pense Alsény Diallo, le ministre Bantama Sow devrait s’abstenir de faire parti du COCAN si la Guinée veut réussir cette organisation continentale : « si le football veut vraiment progresser dans un pays, il doit être apolitique. Au niveau du COCAN, le ministre Bantama Sow ne devrait pas être membre de cette organisation parce qu’il y a des grands footballeurs ici qui ont mouillé le maillot pour la Guinée. Donc pour moi, on devrait laisser les membres de la Fédération Guinéenne de Football s’occuper de l’organisation de cette CAN. Le Mali, la Côte-d’Ivoire ont réussi à organiser une Coupe d’Afrique des Nations, pourquoi pas la Guinée ? »,s’interroge ce citoyen.

Kaman Cissé lui est optimiste quant-à la l’organisation de la CAN 2025 en Guinée. Il pense que l’Etat a du pain sur la planche quant à la construction des infrastructures sportives et hôtelières : « à cœur vaillant, tout est possible… . Il reste cinq (5) ans et il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, allons lentement mais surement. S’il plait à Dieu en 2025, la Guinée va organiser la Coupe d’Afrique des Nations, mais il faut construire les routes rapidement. Les hôtels déjà, on en a à Conakry mais on en a pas à N’Zérékoré, Labé ni à Kankan, bref partout en Guinée profonde. Donc, c’est maintenant qu’il faut taper le fer quand il est chaud », interpelle ce grognon.

 

A l’allure où vont les choses, la Guinée de feu Papa Camara, Souleymane Chérif ou encore Aboubacar Titi Camara sera-t-elle au rendez-vous pour abriter la CAN 2025 ? Attendons de voir… !

 

Tomou Traoré

Articles Similaires

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina participera au Sommet « One Planet » à Nairobi

tsegbaya

Lola : la Guinée Audacieuse de dame Domanie Doré est-elle une opportunité pour le RPG Arc-en-ciel ?

tsegbaya

Abdoulaye Bah passe à côté de la mairie de Kindia

tsegbaya

Grève du SLECG : l’unité d’action syndicale

tsegbaya

Journée internationale du travail – le gouvernement réaffirme son engagement à promouvoir le travail décent pour tous

tsegbaya

Guinée: l’opposition appelle ses militants à une forte mobilisation la semaine prochaine

tsegbaya