Soleil FM
Guinée politique Infos

Commémoration des deux ans de décès de Fidel Castro : Oumar MARIKO du parti SADI de la République du Mali parle à cœur ouvert

Monsieur Mariko du parti SAADI de la République du Mali a accepté l’invitation de l’Amical Guinée-Cuba ce dimanche 25 novembre 2018 au ministère des Affaires Etrangères à Conakry, précisément à Kaloum, au centre-ville. Prenant la parole, l’opposant malien et député à l’Assemblée Nationale n’est pas allé du dos de la cuillère pour interpeller les actuels dirigeants africains sur l’idéologie du commandant en chef de la révolution cubaine, qu’ils n’imitent guère. Pour lui, Fidel CASTRO RUZ est le bel exemple d’homme politique à suivre. Lisez !

« Commémorer la disparition physique de Commandant Fidel CASTRO RUZ ne doit pas être pour nous une cérémonie funeste. Mais plutôt une cérémonie qui nous permet de faire un bilan partiel puisque faire le bilan d’un révolutionnaire comme Fidel CASTRO, Ernesto Che GUEVARA, Raoul CASTRO, est impossible. Sur eux, on ne peut que faire des bilans circonstancier qui ont pour intérêt de tirer les enseignements des actes qu’ils ont posé pour s’en référer et aller de l’avant. Et c’est la meilleure façon de commémorer nos illustres disparus.

On ne peut pas parler de Fidel Castro en terre africaine de Guinée sans rendre hommage au président Sékou Touré.  Nous venons de célébrer l’anniversaire de la date du 22 novembre 1970 qui a été une des volontés de reconquête de l’impérialisme international de la Guinée, et qui a été défaite grâce à l’énergie vigilante du peuple de Guinée, des militants du PDG, qui se sont mit debout pour pouvoir défendre la révolution.

Aujourd’hui, que représente l’œuvre de Fidel Castro pour nous Africains ? L’exemple qu’il a donné nous interpelle plus nous africains. Si nous devons parler de Fidel Castro, nous pouvons retenir par rapport à la situation que nous connaissons aujourd’hui, son combat pour l’indépendance, la liberté, la souveraineté des peuples pour qu’ils puissent vivre de façon harmonieuse et épanouie.

Après Fidel Castro, Ahmed Sékou Touré, Modibo Kéita, Kwamé N’Krumah, Amical Cabral, Patrice Lumumba, …, où en sommes-nous aujourd’hui ? Comment leur exemple peut nous donner l’énergie pour vivifier ce qu’ils ont posé comme actes ? Hélas ! En Afrique aujourd’hui, de plus en plus et de façon grave, nous assistons à notre perte totale de souveraineté et d’indépendance. Ce qui n’est pas le cas de Cuba, un petit pays dans la gueule de l’impérialisme américain, plus puissant impérialisme du monde, a pu résister.

Le secret de Cuba qui n’est pas un secret pour les révolutionnaires, a-t-il été partagé, traduit, dans le comportement de tous ceux qui ont été formés de façon technique, scientifique, idéologique par le Cuba ? Si nous ne nous posons pas de questions par rapport à cela pour trouver des réponses adéquates à la situation que traversent nos peuples aujourd’hui, je pense qu’il faut alors arrêter de parler de Fidel Castro, car dans ce cas, il n’en a pas besoin. Fidel Castro n’a pas besoin de nos pleures, de nos murmures. Fidel Castro a besoin de nous voir traduire ses actes dans nos comportements quotidiens, et surtout en Afrique aujourd’hui, afin que nous puissions acquérir notre indépendance et notre souveraineté.

Nous sommes aujourd’hui des pays africains, hier avec très peu de diplômés, aujourd’hui avec des diplômés de tous genres. Incapables d’assumer nos responsabilités face à nous-mêmes et de la communauté internationale. Castro, comment il a pu le faire, pour que le Cuba reste ce qu’il est aujourd’hui ? Qu’a-t-il fait pour que Cuba continue de rayonner et d’affronter l’impérialisme américain ?  L’ Afrique de l’Ouest quant à elle n’est jamais heureuse si ce n’est que la France nous donne un cachet. Comme si ceux qui nous ont colonisé pendant 75 ans, sont capables de nous apporter un minimum de bonheur.

Nous sommes alors interpellés, au Mali, en Guinée, un peu partout ».

 

THERESA MARIA SEGBAYA

Related posts

Travailler pour Trump, c’est mentir « tous les jours », dit son ex-avocat Michael Cohen

tsegbaya

Dubréka : les routes dans un état de délabrement poussé

tsegbaya

La Guinée très bientôt sur la scène culturelle africaine et internationale

tsegbaya