Partager
Communiqué de presse de la plate forme « la voix du peuple»

Communiqué de presse de la plate forme « la voix du peuple»

Suite au communiqué du ministère de la jeunesse du 08 mai 2017, les organisations de la jeunesse réunie au tour d’une plate forme : « la voix du peuple » a tenu une conférence de presse à Coléah la semaine dernière pour réagir face au propos du chef de ce département concernant la mise en place du conseil national de la jeunesse.

Communiqué de presse de la plate forme « la voix du peuple»

Devant les hommes de médias, la plate forme ‘’ la voix du peuple ‘’ est revenue sur le rôle  des parties prenantes dans le processus de mise en place du conseil national de la jeunesse.  Selon Ibrahima Diallo, ce conseil implique deux acteurs, conformément à la charte africaine de la jeunesse. «  Le premier acteur est le gouvernement qui à travers le ministère de la jeunesse joue un rôle d’encadrement du processus. Et le second c’est les jeunes organisés au sein des associations et groupements qui sont les principaux acteurs et bénéficiaires du processus » laisse-t-il entendre.

L’une des règles de participation à ce processus de mise en place du conseil national de la jeunesse, est l’obtention d’un agrément ou un récépissé. « Nous avons estimé de mettre en place un secrétariat spécial par VDP chargé d’orienter et de faciliter leur enregistrement auprès des services spécialisés, pour pouvoir participer activement  à ce processus » indique Ibrahima Diallo.

Le conférencier lance un appel  aux jeunes qui seront dans ce CNJ, de faire preuve d’activisme, d’humilité pour ne pas perdre la confiance que la jeunesse guinéenne leur porte.

 

AISSATA SACKO