Soleil FM
Guinée politique Infos

Conakry : l’opposition républicaine projette de nouvelles manifestations !

Le bilan des deux jours de manifestations, les dispositions  à prendre pour de nouvelles marches sont les deux points débattus ce mercredi 31 octobre. L’annonce a été faite à l’issue d’un huit-clos  tenue au QG de l’UFDG.

Apres  deux jours de manifestation soldés par deux morts et une dizaine de blessés, l’opposition républicaine déplore  cette situation. C’est pourquoi elle  exige l’ouverture des enquêtes afin de situer les responsabilités. Docteur Faya Millimono, président du bloc libéral : « Il faut dire que les deux derniers jours malheureusement, nous avons encore déploré la mort d’un de nos compatriotes. Nous commençons par condamner cela, nous commençons par présenter les condoléances  à la famille biologique et nous continuons à exiger que des enquêtes soient ouvertes pour identifier les auteurs et les commanditaires de ces tueries ».

L’opposition qualifie le régime d’Alpha Condé de  dictatorial suite au confinement   dont  elle été victime mardi au domicile de Cellou Dalein Diallo.

«  Hier, on a empêché, ça c’est une liberté naturelle, celle de pouvoir se mouvoir. On confine les gens,  on dit parce qu’ont veut les protéger. C’est comme ça la nouvelle voie de sécurisation du peuple de Guinée que choisit Alpha Condé et son gouvernement. C’est ce qui nous fait dire que cette dictature s’annonce plus violente que celle qu’on a connu dans le passé », ajoute Docteur Faya Millimono.

 

Docteur Faya Millimono invite par ailleurs  toutes les femmes de l’opposition républicaine à prendre part à la marche de ce jeudi.

« Demain jeudi, les femmes de l’opposition républicaine vont marcher comme vous devriez s’y attendre parce que pour la plupart des jeunes que nous perdons, c’est très douloureux. En tant que mères, en tant que femmes, mobilisez-vous et envoyer un message clair à Alpha Condé et à son Gouvernement ».

 

L’opposition républicaine projette une autre journée ville morte le mercredi 07 novembre  prochain qui sera suivi d’une marche le lendemain sur l’autoroute.

 

Simone OUENDENO

 

Articles Similaires

Bastonnade d’un militaire à Bambéto : des jeunes de Kipé très remontés manifestent leur ras-le-bol

tsegbaya

Crise à la cour constitutionnelle : la CONASOC dénonce la politique de cette affaire

tsegbaya

Affaire neuf millons de dollars américains : le ministre Moustapha Mamy Diaby va poursuivre les « faux informateurs » (vidéo)

tsegbaya