Partager
Conakry: Vers un éclairci sur l’assassinat de la petite fille de trois ans à Lambanyi

Conakry: Vers un éclairci sur l’assassinat de la petite fille de trois ans à Lambanyi

Le procès sur l’assassinat de la petite fille à Lambanyi au mois de mai dernier s’est ouvert ce lundi 10 juillet au TPI de Dixinn. Les deux présumés assassins de Mariam Cissé  âgée environ de trois ans ont été entendus par le tribunal. 

Mamadouba Soumah et Sayon Doumbouya, sont les deux principaux acteurs cités dans cette affaire.  C’est Mamadouba Soumah  qui a été le premier à être interrogé par le juge.  Dans sa version des faits, il reconnait être impliqué mais de façon indirecte dans l’assassinat. Il  rejette ainsi  la responsabilité sur son co-accusé  Sayon Doumbouya alias Simbo. Selon  lui, il a enlevé la petite fille sous les  instructions  de ce Simbo qui serait  l’assassin de Mariam Cissé. Simbo, à son tour s’explique et rejette toute responsabilité.  En tant que Marabout – féticheur , son travail ne consiste nullement à tuer un être humain. Poursuivant,   il aurait été  contacté une ou deux fois par la mère de Mamadouba pour des affaires d’ordre médicinales et non co-accusé.   Quant aux avocats de la partie civile et ceux de la défense,  ils restent plutôt limités dans les commentaires.

Au terme de cette audience, les débats concluaient la comparution prochaine de trois témoins le lundi 17 juillet prochain pour tenter d’éclaircir l’affaire.

 

 

Abdoulaye Bella Diallo

 

Laissez un commentaire