Partager
Un conflit domanial de 103 ans renaît à Kankan

Un conflit domanial de 103 ans renaît à Kankan

Une vieille dame âgée d’une soixantaine d’années a été délogée par un huissier de justice accompagné des forces de l’ordre et de sécurité. Il était 9 heures ce mardi 10 avril à Kankan, lorsqu’un huissier de justice accompagné de gendarmes de l’escadron mobile numéro 9 sont venus offenser la maison de la vieille dame, faisant sortir ainsi ses effets. L’acte s’est déroulé à Chérifla, au moment que la victime Kaké Sylla s’était rendue au marché faire des achats.

Selon nos sources, ce conflit domanial date de cent-trois (103) ans. A en croire les dires de la victime, elle n’est informée de rien et que depuis 1915, cet endroit a été octroyé par l’érudit Karamo Sékouba à son père qui fut le premier chef des fils de Taliby. Elle laisse entendre qu’un jour, le nommé Kalo Chérif de la partie adverse est venue lui dire que là où elle loge appartient à son père, en précisant que Karamo Sékouba a octroyé les domaines de son père aux gens.

Madame Kaké Sylla accuse la partie adverse d’avoir payé un montant de trente-millions de francs guinéens (30.000.000 GNF) à la justice pour qu’elle tranche en sa faveur alors qu’elle, elle n’est jamais allée à la justice, à plus forte raison être interrogée par un juge sur ce dossier.

Cependant, la victime dit avoir perdu une somme de cinq-millions de francs guinéens (5.000.000 GNF) et que les forces de l’ordre et de sécurité ont endommagé plusieurs de ses objets, lors de l’exécution de l’ordre de déguerpissement. Quelques temps après, les jeunes du quartier ont cassé les vitres d’un véhicule de service de l’EDG dans lequel la partie adverse est venue sur les lieux.

Pour le moment, le calme est rétabli et les chefs de Chérifla ont promis de prendre toutes les dispositions pour que la vieille dame reste pour une bonne fois.

Joint au téléphone aux environs de 13 heures par notre rédaction, Maître Kéita, l’huissier de justice dit être indisponible. La partie adverse garde le silence.

A suivre …

Kankan, Fatoumata Diawara pour Soleil FM

Laissez un commentaire