23 avril 2019
Soleil FM

“Convergence de l’Opposition Démocratique”: le nom du nouveau bloc de l’opposition en gestation

Guinée politique Infos

La “Convergence de l’Opposition Démocratique”, sauf changement de dernière minute, serait la dénomination de ce nouveau bloc politique en gestation depuis plusieurs semaines à Conakry. Selon le président du PADES, l’objectif de cette deuxième grande réunion est de rassembler les propositions des différentes parties prenantes : « nous sortons de cette réunion pour la formation du deuxième bloc de l’opposition qui est toujours en gestation. Aujourd’hui, l’objet était de rassembler les amendements proposés par les différentes parties prenantes à cet accord. Donc le travail technique continue pour que nous puissions aboutir à cet espace de solidarité et d’espoir pour le peuple de Guinée », précise Docteur Ousmane Kaba.

L’ancien ministre de l’Economie et des finances ajoute aussi qu’au cours de cette plénière, une commission technique a été mise en place. Son rôle sera de statuer sur les différents amendements et autres propositions apportées en vue d’élaborer un document consensuel qui engage tous les membres de ce nouveau bloc : « nous avons quand même pu recueillir les amendements en accord qui ont été proposés et il y’a eu une commission technique qui travail qui travaille sur les différents amendements pour les intégrer, pour tenir compte», indique le président du PADES.

Dr Ousmane Kaba indique aussi que les portes restent ouvertes  à toutes les formations politiques désireuses d’appartenir à ce nouveau bloc.

Tomou Traoré

Articles Similaires

Journée Mondiale de l’alimentation : l’être humain puise ses besoins dans les aliments

tsegbaya

Karim Meckassoua, président de l’Assemblée nationale centrafricaine destitué

tsegbaya

Cyclone au Mozambique: le bilan humain «pourrait dépasser les 1000 morts»

tsegbaya

Lambanyi : une famille victime d’incendie

tsegbaya

18 personnes périssent dans un accident mortel à Kouloundala !

tsegbaya

Viol sur mineurs et ses conséquences sanitaires : ce qu’en pense le docteur Nankouma Kéita

tsegbaya