19 mars 2019
Soleil FM

COP 14 : La Guinée au cadre de concertation des pays francophones en marge des négociations

Guinée économie Infos

En marge du sommet des nations unies sur la biodiversité à Sharem el sheick (Egypte), la Francophonie a organisé une concertation entre ses pays membres. Un espace d’échange  qui permettra d’harmoniser et de créer la compréhension nécessaire autour des points à négocier à l’occasion de la 14 ième COP sur la diversité biologique.

La francophonie a pour objectif de contribuer à améliorer le niveau de vie de ses populations en l’aidant à devenir les acteurs de leur propre développement. Elle apporte à ses États membres un appui dans l’élaboration ou la consolidation de leurs politiques et mène des actions de politique internationale et de coopération multilatérale. C’est dans cet ordre d’idée  qu’elle a organiséeune concertation des délégations francophones participant à la Conférence et des évènements parallèles pour présenter les initiatives francophones dans le domaine de la biodiversité  par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD).

Pour le directeur  de l’IFDD, l’opportunité qu’offre ce cadre d’échange va permettre de développer des encrages sur le terrain plus important pour négocier enfin  de mettre un accent sur la protection de la biodiversité dans les programmes des pays membres. Conscient que la biodiversité soit un levier durable  à travers la conservation amènera les pays francophones à être plus fort face aux défis liés au protocole de Nagoya et celui de Cartagena.

Une rencontre à laquelle la République de Guinée a pris part pour souligner ses préoccupations et sa volonté dans la gestion  durable de ses ressources naturelles. Elle a par ailleurs invité les pays africains francophones à s’unir pour mieux défendre les intérêts communs, celle de faire bénéficier au continent les promesses de financement pour la mise œuvre des plans stratégiques et les avantages comme le prévoit  le protocole de Nagoya.

Dans les communications des experts pour édifier les délégués francophones,  l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a également présenté  le Guide des négociations et un résumé pour les décideurs. Des outils efficaces pour mieux s’informer et une facilité de compréhension sur les principales conventions (changements climatiques, désertification et biodiversité).

Golota Raphael LAMAH, Sharem El sheick (EGYPTE)

 

 

Articles Similaires

Conakry : le balai citoyen déplore le déploiement des forces de défense dans certains quartiers de la capitale

tsegbaya

Mali : la nomination de Kamissa Camara incarne le renouvellement générationnel promis par IBK

tsegbaya

Mouctar Diallo dresse les acquis du secteur de la jeunesse et de l’emploi jeune

tsegbaya

Martine Condé aux patrons de presse : « Le journalisme doit être un métier respecté   et respectable »

tsegbaya

Viol collectif à Kéitaya : un présumé violeur arrêté

tsegbaya

Grève du SLECG: le syndicat des enseignants annule sa marche prévue à Conakry

tsegbaya