17 février 2020
Soleil FM

Coronavirus en Chine: 1.300 cas confirmés, 41 morts, 56 millions de personnes confinées

Infos Monde

Face à la propagation de l’épidémie, l’armée chinoise a été appelée en renfort. Les premiers cas ont été confirmés en Europe, en France, tandis que le virus a désormais atteint l’Australie.

L’épidémie se répand rapidement dans son pays d’origine, avec 1.300 cas de contamination dont 41 mortels recensés samedi. La Chine est ainsi entrée dans l’année du Rat sous le signe du coronavirus parti en décembre de la ville de Wuhan, placée de facto en quarantaine.

Outre Wuhan, pratiquement toute la province du Hubei est coupée du monde, portant le nombre total d’habitants confinés à plus 56 millions, soit presque la population de l’Afrique du Sud.

L’armée a envoyé dans la zone interdite trois avions qui ont débarqué vendredi soir 450 médecins militaires et autres personnels médicaux. Certains d’entre eux ont l’expérience de la lutte contre Ebola et le Sras, une souche similaire au nouveau coronavirus, qui avait tué 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong entre 2002 et 2003.

Les médecins militaires doivent être répartis dans les hôpitaux de la ville qui accueillent un grand nombre de patients de la pneumonie virale, a précisé l’agence Chine nouvelle.

Les hôpitaux étant débordés, la construction d’un site devant accueillir un millier de lits a commencé vendredi. Il doit être achevé… dans 10 jours, le 3 février, selon les médias publics. Tous les décès sauf deux ont été enregistrés à Wuhan ou ailleurs au Hubei, une province vaste comme la Syrie.

Avec LeSoir

Articles Similaires

Guinée/Politique/Fête nationale : Des Guinéens se rappellent encore la célèbre phrase de feu Ahmed Sékou Touré

tsegbaya

Kofi Annan est mort, les hommages affluent !

tsegbaya

Prix du carburant : à quoi jouent les syndicats et le gouvernement ?

tsegbaya

Kipé souhaite la bienvenue à Orange-Guinée !

tsegbaya

Situation alarmante des guinéennes au Koweït : « nous avons reçu et assisté 145 guinéennes », dixit Mamady Traoré

tsegbaya

Facebook rassemble les ” jeunes icônes du changement ” venus de toute l’Afrique subsaharienne à Accra, au Ghana

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :