Partager
CÔTE D’IVOIRE: le “YÔRÔBÔ” condamné à 12 mois de prison

CÔTE D’IVOIRE: le “YÔRÔBÔ” condamné à 12 mois de prison

Hier vendredi le jugement a été rendu contre HUON Ange Didier connu sous le nom de DJ Arafat. Cette condamnation  est la suite de  l’affaire NAÏ Hervé contre DJ Arafat  ce vendredi 25 mai au Tribunal d’Abidjan Plateau. Le Roi du coupé décalé un style musical ivoirien, passera 12 mois derrière les barreaux.

Le sort du Patron du coupé décalé contre qui l’un de ses danseurs avait porté plainte pour  torture est désormais connu dans cette affaire qui a  connu  plusieurs rebondissements.

Le tribunal a rendu son verdict vendredi 25 mai. Le « Yôrôbô » est condamné à 12 mois de prison ferme et devra verser 20 millions de F CFA comme dommages et intérêts à son ancien danseur.

Le père de la victime,  se dit satisfait du verdict. Un mandat d’arrêt à immédiatement été lancé contre DJ Arafat afin qu’il soit mis aux arrêts et qu’il purge sa peine.

Toutefois le chanteur a la possibilité  de faire appel de cette décision. S’il gagne le procès en appel il pourra éviter la prison. Le tribunal d’Abidjan-Plateau  quant à lui s’engage  à veiller à ce que la peine soit appliquée, malgré ses entrées chez certaines personnalités de la Côte d’ivoire

Les faits reprochés au danseur d’après l’artiste c’était  d’avoir fumer de la drogue  dans sa maison, ce après quoi le chanteur a mis le danseur nu, l’a rué  de coups et  publié la vidéo de ses actes  sur le net.

Le Roi du coupé décalé a reçu le soutien de ces fans sur les  réseaux sociaux.

Source/Afrikmag

Laissez un commentaire