Partager
56 millions de dollars pour la couverture du courant électrique à Conakry

56 millions de dollars pour la couverture du courant électrique à Conakry

Lancement ce mercredi du projet de réhabilitation et d’extension des réseaux de redistribution électrique de Conakry dans sa phase II. La rencontre a connu la mobilisation des présidents du conseil de quartiers de la capitale. Ce projet couvre en premier lieu les communes de Matam et Matoto. C’est une initiative du ministère de l’énergie et de l’hydraulique financée par la Banque islamique de développement (BID) à hauteur de 56 millions de dollars.

Comment mieux servir le courant électrique à toute la population de Conakry, afin d’éviter les coupures intempestives ? La question est une préoccupation majeure pour le ministère de l’énergie et de l’hydraulique. Le seul bémol pour desservir l’électricité est la vétusté du réseau électrique qui date de 1960. En plus de cela, plus de 38% de l’énergie mis sur le réseau de Conakry n’arrive pas à destination. Ce projet viendra combler ce vide. Abdenbi Attou, l’Administrateur Général de l’EDG affirme: «ce projet vise à améliorer des conditions de vie des citoyens de ces zones dans la mesure où il contribuera à sécuriser et à d’avantage contribuer à la continuité de la fourniture».

Au cours de la rencontre, le représentant de la BID est revenu sur la pertinence du projet.  Alpha Boubacar Diallo estime: « ce projet doit réaliser à peu près 93 kilo mètres de lignes moyenne tension et environ 500 km de basse tension et nous brancherons plus de 90000 ménages ».

Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique a pour sa part demandé l’aide des présidents de conseil de quartiers pour la bonne marche de ce projet. « Nous demandons l’appui des chefs de quartier et des populations car il est indispensable pour mener à bien ce projet » a laissé ententre Cheick Taliby Sylla.

Au-delà de ces deux communes citées,  ce projet doit couvrir toute la ville de Conakry ainsi que quelques villes environnantes, nous a fait comprendre le ministre de l’énergie et de l’hydraulique.

 

KELETIGUI TRAORE

 

 

 

 

Laissez un commentaire