17 juillet 2019
Soleil FM

Crise socio-politique en Guinée : le Bloc Libéral de Faya Millimono veut faire une grève de la faim

Guinée politique Infos

La Guinée traverse depuis plusieurs semaines maintenant, une crise socio politique. Une situation déplorable qui est sujette de débat dans la cité. D’ailleurs ce lundi, le bloc libéral de Lansana Faya Millimono s’est aussi penché sur la question. La rencontre a eu lieu à la maison de la presse de Coléah.

Le Bloc Libéral de l’opposant Faya Millimono pense que la crise actuelle que traverse le pays est la résultante des irrégularités qui ont émaillé les récentes élections communales. Ibrahima Bemba Bah est le directeur adjoint à la communication du BL. « La crise politique actuelle que le pays traverse résulte indéniablement des manipulations avérées du résultat des urnes par le pouvoir lors des récentes élections locales. Elle a servi d’occasion pour les guinéens d’exprimer leurs exaspérations face à la violation systématique de notre constitution et de nos textes de lois. Les récentes activités de contestations de notre peuple établissent sans équivoque que les guinéens sont partisans d’une société fondée sur la justice, la liberté et la prospérité », a-t-il affirmé.                                                                                           

 

Dr Faya Millimono était présent  à cette rencontre. Il s’est attelé à la crise qui mine le système éducatif guinéen. Pour lui, seul le dialogue entre gouvernement et SLECG peut déboucher à une issue favorable.

 « Le secteur de l’éducation connait une crise sans précédent. La promesse tenue à la veille des examens de fin d’année scolaire n’a pas été respectée. Le gouvernement refuse obstinément d’amorcer une discussion de toute bonne foi avec les Syndicalistes », explique le numéro 1 du Bloc libéral avant de poursuivre : « Oui, les syndicalistes demandent 8 Millions comme salaire de base mais ce n’est qu’une offre. Je crois que le gouvernement avait devoir de se mettre autour d’une table avec le syndicat pour discuter et s’entendre pour permettre à nos enfants de retrouver le chemin de l’école ».

 

Le parti annonce qu’il va observer une grève de la faim, si rien n’est fait pour satisfaire les différentes revendications des populations notamment celle du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée.

 

Abdoulaye Diallo

Articles Similaires

Déguerpissement : Dar-Es-Salam va-t-il tomber comme Kaporo-Rails ?

tsegbaya

Côte d’Ivoire : Aboudramane Sangaré, fidèle compagnon de Laurent Gbagbo, parti à jamais

tsegbaya

« Si des forces politiques se déterminent, ce n’est pas un fait du hasard », dixit le RPG Arc-en-ciel

tsegbaya

Education : « Les enseignants du privé sont entrain de tirer le diable par la queue », dixit Michel Pépé Balamou

tsegbaya

La classe ouvrière en réunion technique à la bourse du travail ce matin

tsegbaya

Mercy ship à Conakry : le palais du peuple envahi par des malades

tsegbaya