Soleil FM
  • Accueil
  • Guinée société
  • Déguerpissement : les habitants de Kipé 2 estiment que le huissier en charge s’est trompé de quartier
Guinée société Infos

Déguerpissement : les habitants de Kipé 2 estiment que le huissier en charge s’est trompé de quartier

Après Kapora-rail et Démoudoula, c’est le tour des habitants de Kipé 2 d’être délogé de leurs domiciles. Ils ont jusqu’au trente septembre prochain pour le faire. C’est une lettre qui leur a été adressée par Maitre Joseph Fakaba Oularé, huissier de la justice, qui précise cette période.

Les habitants de Kipé 2 n’ont plus la paix du cœur depuis le 30 juin dernier. C’est à cette date qu’ils ont reçu une requête de la Direction Nationale de la Construction, du Logement et du Cadre de Vie du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire, de libérer les lieux.

Rencontré, El hadj Ousmane Barry, habitant dudit quartier, dit ne pas comprendre cette démarche des autorités «  L’ordre de mission qui nous a été délivré par le Ministère consiste à faire le bornage, l’expertise et l’évaluation. A notre grande surprise, la lettre adressée par l’huissier, c’est de déguerpir au plus tard le 30. Ce qui est de façon fragrante contradictoire. Puis il nous surprend en disant que les lots en cause dans le document ne correspondent pas aux documents que nous possédons. Je rappelle que beaucoup d’entre nous ont tous les documents nécessaires qu’il faut pour occuper son terrain. »   

Un vrai coup de tonnerre pour El hadj Malick Barry. Cet habitant de Kipé 2 pense que l’huissier de justice n’a pas suivi la déclaration du président de la république au sujet des déguerpissements. « Après le discours du premier magistrat de la République, il a dit qu’un citoyen ne sera plus délogé sans qu’il ne soit recasé. A notre grande surprise, nous voyons une lettre d’un huissier qui nous demande de quitter les lieux dans un délai de 25 à 30 jours

El hadj Ousmane Barry estime que l’huissier en charge du dossier confond leur quartier à Kaporo-Rail. « Est-ce qu’on construit dans une zone réservée qui abrite des infrastructures comme forages, l’entende de l’éclairage. Comprenez que dans tous nos documents, notre quartier s’appelle Kipé 2 ».

 

Les habitants de Kipé 2 ne comptent pas quitter les lieux, sauf en cas de dédommagement.

 

Samuel Duolamou

 

 

Articles Similaires

Kandia TOURÉ sauveteur à Kassonya

tsegbaya

Somalie : un journaliste poignardé à mort à la sortie de sa rédaction

tsegbaya

Kenya: Uhuru Kenyatta reçu par Donald Trump à la Maison Blanche

tsegbaya