Soleil FM
c dans l air Infos

Des féticheurs du gouvernement plus payés que les ministres de la République !

Il se dit dans la cité que le gouvernement a de grands féticheurs qui, à l’annonce de quelconques manifestations, font de grands sacrifices pour faire venir la pluie. Selon les langues, ces marabouts seraient plus payés que certains ministres de la République. Ils sont uniquement là pour faire venir la pluie lorsqu’il y’a des manifestations dans le pays.

Ils font des incantations pour qu’il pleuve et empêcher la pluie (pendant cette saison d’hivernage). Ces marabouts sont de renom, nous dit-on. Ils ont été très recherchés par le gouvernement. Ces “envoyeurs de pluie” selon les langues, ne sont pas de moindre coût.  Ils seraient payés plus chers que les membres du gouvernement et seraient venus de différents coins de l’Afrique. C’est ce qui se dit dans la cité !

Toujours ces langues prétendent que ce sont les mêmes féticheurs qui veulent hypnotiser le peuple guinéen à accepter les dix-mille (10 000) GNF comme prix du litre du carburant. Elles estiment aussi que le troisième mandat du professeur Alpha Condé pourrait être possible si leur fétichisme réussit. C’est dans la cité que ça se dit !

Ces personnes disent cela et le confirment non pas par des preuves, mais toujours par des “je te le jure”. Et comme en Guinée on aime dire qu’il ne faut pas négliger les rumeurs ou les paroles de la cité, les gens qui écoutent ont la main sous le menton et continuent d’écouter. Peut-être que les vraies preuves viendront après !

 

Quand-même, il est important de se demander si pendant la saison sèche aussi ces féticheurs (s’ils existent) vont continuer à faire venir la pluie lors des manifestations .

 

Affaire à suivre …

 

Thérèsa Maria Ségbaya

Related posts

Le poisson d’avril : qu’en-est-il réellement ?

tsegbaya

Conakry : le siège flambant neuf de l’ordre national des national des pharmaciens de Guinée inauguré

tsegbaya

Guinée/Santé : L’Association Guinéenne de Pédiatrie affûtent ses armes contre les maladies infantiles

tsegbaya