Soleil FM
Guinée société Infos

Deux convois des pèlerins guinéens de retour !

Après avoir accompli le cinquième pilier de l’islam, le deuxième convoi des pèlerins guinéens a regagné le pays dans la nuit de ce mardi 04 à mercredi 05 septembre. Ils étaient plus de 350 fidèles, en provenance de la Mecque à bord de la compagnie Ethiopian Airlines. A leur descente d’avion, plusieurs d’entre eux affirment avoir prié pour la paix et la quiétude sociale dans le pays.

C’est aux environs de 21 heures que la compagnie Ethiopian Airlines a atterrit sur le tarmac de l’aéroport de Conakry Gbessia. A son bord, plus de 350 fidèles, de retour de la Mecque où ils ont accomplis le hadj ,5ème pilier de l’islam. Une adoration au cours de laquelle ils ont fait des prières pour la paix dans le pays. El hadj Sekouba Condé est l’un d’eux. « Le pèlerinage s’est bien déroulé. Nous avons prié pour tous les guinéens et nous avons demandé l’unité et la prospérité. Ce que je demande à mes compatriotes, c’est de se donner la main. Nous devons savoir que le bonheur et la prospérité de la Guinée nous arrange tous. Aux autorités, d’avoir pitié des démunis ».

 

Pour Hadja Mariam Camara, le pèlerinage 2018 s’est passé dans de meilleures conditions. « Nous avons accompli le hadj dans les bonnes conditions .Les saoudiens se sont bien occupés de nous .Nous avons prié pour les guinéens dans l’ensemble et Dieu merci, moi je n’ai rencontré aucun problème ».

 

Contrairement à cette dernière, El hadj Thierno Sadou Diallo lui, dénonce la mauvaise organisation de ce pèlerinage. «  Il y a eu un problème d’organisation. Non seulement les gens sont venus à l’aéroport sans retrouver leur passeport et le second problème, vous avez votre passeport et vous avez votre carte d’embarquement et si vous arrivez, on vous dit que tu ne peut pas voyager, c’est difficile ».

 

Cette année, plus de 7200 fidèles guinéens ont effectué le hadj vers la Mecque. Le reste des pèlerins est attendu à Conakry dans les jours à venir.

 

KABA KOUYATE

 

Articles Similaires

Dubréka : les routes dans un état de délabrement poussé

tsegbaya

Résultat du CEP 2018 : enseignement général

tsegbaya

Financement libyen: le fils de Kadhafi accuse encore Nicolas Sarkozy

tsegbaya