Partager
Difficulté de conservation des produits de la terre en Guinée

Difficulté de conservation des produits de la terre en Guinée

La Guinée considérée comme un scandale agricole  est confrontée à une problématique de conservation des fruits et légumes.  Ce sont des milliers de denrées qui pourrissent entre les mains des vendeurs dans les différents centres de négoce du pays.Dans ce marché de la tannerie connu sous le nom de M’magnalon, on y trouve une gamme de fruits de la terre venue de l’intérieur du pays notamment en région forestière.  Dans cette variété,  des bananes plantains (d’aloco) en quantité importante.  Aicha condé responsable des femmes vendeuse  de ce marché affirme que la plupart de ses denrées pourrissent avant la vente après avoir dépensé plus de 12 millions de franc guinéen comme frais de transport. « On embarque nos bananes d’  aloco dans un camion .La plupart des denrées pourrissent avant la destination à cause du mauvais état de la route .Un jour ou deux jours après, ces bananes murissent et noircissent en cours de route .Dans ce cas on est obligé de les jeter ».

Confrontée à ce problème de conservation des produits de la terre, Aicha Condé procède par triage. Mais malgré cela, elle enregistre des pertes.  « Nous faisons le triage. Nos bananes d’  aloco qui ne sont pas murs, on les met de coté .On n’a pas de frigo ou mettre ces bananes d’  aloco. Ça nous fatigue énormément  »

Pour que les produits de la terre profitent aux populations du pays   , l’État devra mettre en place des frigos de conservation. C’est l’appel qu’a lancé notre interlocutrice.

KABA KOUYATE

Vos commentaires