Soleil FM
Guinée société Infos

Eau de javel : l’excès peut « entrainer le cancer de la peau, des lésions, sécheresse de la peau, des dermatoses » Docteur Laye Sidiki Traoré directeur de la polyclinique de Wanindara

Le COVID-19, voilà l’ennemi commun qui cherche à défier tous les systèmes sanitaires du monde. La Guinée, après avoir enregistré neuf cas, les citoyens utilisent de l’eau de javel en guise de prévention contre la maladie. Pourtant, la mauvaise utilisation de ce produit peut avoir de conséquences sur la santé humaine.

L’eau de Javel est une solution liquide oxydante fréquemment utilisée comme désinfectant et comme décolorant.  Selon des agents de santé, ce produit de nettoyage et désinfectant est très efficace contre le virus vecteur de la maladie du COVID-19.

Cependant, son utilisation doit se faire avec le respect absolu des consignes sanitaires. En Guinée, nombreux sont des citoyens qui, pour des mesures de prévention l’utilise à tue-tête. 

« J’ai un sceau dans lequel je déverse un bidon de vingt litres puis j’ajoute deux à trois sachets de poudre de javel. On me dit souvent que cette dose est forte mais vu la gravité de la maladie, je trouve que la forte quantité peut vite tuer le virus » nous a confié Moussa Kéita un citoyen de Wanindara, dans la commune de Ratoma.

Par contre, certains estiment connaitre le mode d’emploi de l’eau de javel. Aminata Konaté explique comment elle procède au mélange « je prends un litre d’eau, je le mélange d’abord avec de la poudre de javel puis je le déverse dans un sceau d’eau et je le dépose devant ma cour ».

Pour mieux édifier les uns et les autres sur la méthode de mélange, Docteur Laye Sidiki Traoré directeur de la polyclinique de Wanindara indique que « pour obtenir une solution chlorée pour se lavé la main, il faut que ça soit doser à 0,05%. Vous devez prendre deux mesurettes de poudre de javel et le mélangé avec un litre d’eau puis diluer et déversé dans un bidon de vingt litre. Au fait le mélange se fait en fonction du bidon ou du sceau que l’on possède ».

L’excès d’eau de javel peut avoir des conséquences néfastes sur la peau. « Ça peut entrainer le cancer de la peau, des lésions, sécheresse de la peau, des dermatoses et si ce n’est pas bien soigner  ça peut se compliquer » explique

 Docteur Laye Sidiki Traoré

L’eau de javel peut être utilisée pour rendre les eaux potables mais le surdosage dans l’eau de boisson peut aussi jouer sur la santé. « On peut le mettre dans l’eau pour la rendre potable et la boire. Mais le surdosage peut détruire ou dénaturer  la flore intestinale et certaines bactéries et on peut avoir des problèmes. Pourtant il ya des bactéries qui ne doivent pas être détruites »

Pour éviter les surprises désagréables liées à l’eau de javel, tâchons de respecter les consignes d’usage.

FANTA KEITA

Related posts

Présidentielle au Mali : le suffrage perturbé dans 20% des bureaux de vote

tsegbaya

Le Parti Guinéen de la Renaissance, favorable à la révision constitutionnelle

tsegbaya

Législatives 2019 : six candidatures disponibles pour le moment à la CENI

tsegbaya