22 mai 2019
Soleil FM

Entrepreneuriat : « les jeunes ont des idées mais refusent d’aller vers l’action »

Guinée économie Infos

Fin ce jeudi 14 mars de la première édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée. Lancé la veille, cet atelier consiste à promouvoir le talent des jeunes entrepreneurs pour le développement socio-économique du pays. Cette initiative est soutenue par le gouvernement guinéen à travers l’Agence Guinéenne Pour la Promotion de L’Emploi et la Chambre de Commerce International. La rencontre s’est tenue dans un complexe hôtelier de la place.

C’est une discussion entrepreneuriale entre chefs d’entreprise, entrepreneurs, experts et consultants du monde entier. A cette occasion, beaucoup de talents découverts. Pour Mamadou Maladho Diallo, entrepreneur social, la jeunesse est pétrie d’initiatives mais manque d’action. «  Aujourd’hui, les jeunes ont des idées mais ils refusent d’aller vers l’action. Quand vous avez des idées, ayez le courage de vous défendre. Vous aller vous casser les dents, comme ça, vous auriez appris et voire trébucher. Mais ayez le courage de vous lever », conseille-t–il.

Mamadou Niane Sow est jeune entrepreneur. Il estime qu’il n y’a aucune mesure d’accompagnement de l’Etat qui pourtant, nourrit d’espoir les jeunes lorsqu’ils défendent des projets. « Je n’attends pas que l’Etat m’emploie mais cet Etat n’encourage dans leur travail. J’ai mené des démarches, j’ai même été au gouvernorat, dans les banques, mais vous savez, les banques aiment des intérêts à court terme ».

Ce cri de cœur doit interpeller les autorités à accompagner cette couche qui est laissée à elle-même.  C’est aussi l’un des facteurs qui encouragent l’immigration clandestine, à en croire Maladho Diallo. Cela peut être réduit, « si l’Etat met en valeur les jeunes de cette année et ceux de l’année prochaine. Cela peut inciter les autres à être une source pour certains et comprendre ce qui se passe. Je demande aussi aux partenaires de mettre des financements importants pour eux ».

 

A rappeler que trois jeunes entrepreneurs à savoir Abdouramane Diallo du tourisme, Mamadou Cellou Diallo de la technologie et Bangaly Bangoura de l’agriculture ont obtenu chacun, un financement de cinq millions (5 000 000) GNF, après avoir défendu leurs projets.

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

 

 

Articles Similaires

Le Bloc Libéral de Faya Millimono condamne les tueries à Conakry

tsegbaya

Qui était Joseph Sagno, l’homme à la plume envoutante et irréprochable ? (Portrait)

tsegbaya

« Si vous faites vos travaux, je serai moins envahi », dixit Alpha Condé aux ambassadeurs

tsegbaya

Accusé de soutenir un 3è mandat, El hadj Sekhouna Soumah brise le silence… (Vidéo)

tsegbaya

25 novembre 2018, deux ans que Fidel Castro est mort : voici le discours du président de l’Association d’amitié Guinée-Cuba Elhadj Bangaly Dabo

tsegbaya

« Nos jeunes refusent de se former … , c’est ce qui les retarde  », dixit Didier Drogba

tsegbaya