20 mai 2019
Soleil FM

Excursion : Noyade des écoliers guinéens, les grognons proposent …

Guinée société Infos

Les excursions scolaires se transforment en drame ces derniers temps en Guinée. Après la mort de deux élèves du côté de Dubréka, début avril, quatre autres élèves d’une école privée de l’intérieur du pays ont aussi trouvé la mort par noyade dans la préfecture de Boffa pendant une visite dans cette localité. Une situation qui inquiète plus d’un, c’est le cas des auditeurs de Soleil FM qui se sont fait entendre dans la grogne matinale ce mardi 30 avril 2019.

En Guinée pendant les mois d’Avril et Mai, des excursions sont organisées permettant aux élèves de découvrir des lieux touristiques du pays. Par manque de lieux de divertissement digne de nom, et autres raisons personnelles, certains responsables d’écoles proposent l’exploration des plages avec les élèves. C’est dans ce cadre que quatre élèves d’une école privée ont trouvé la mort dernièrement à Boffa. Pour mettre fin à ces cas de noyade au cours des excursions, Aboubacar Sidibé, un grognon propose : « A mon avis, il faudrait que les autorités surtout locales prennent leur responsabilité. Par exemple, si on va à Dubréka, il faudrait qu’on informe les autorités de là-bas pour dire telle école souhaite faire une excursion sur ce site. Afin de trouver un guide pour eux pour que leur activité puisse se passer dans les meilleures conditions. Mais si tel n’est pas le cas, je pense que ça va toujours continuer. Je ne suis pas contre l’excursion ».

Abdoulaye Ben Konate cet autre citoyen, fidèle auditeur de la grogne matinale salue l’initiative mais déplore le manque de lieux touristique. « En Guinée les sites touristiques ne sont pas aménagés et c’est là le drame. Donc je pense que les autorités touristiques doivent se mettre à pied d’œuvre afin de mettre en évidence nos lieux touristiques qui doivent être visités d’abord par les guinéens. Les excursions sont une très belle chose mais que les autorités administratives et les autorités en charge de tourisme sachent ce qu’ils doivent faire dans les lieux afin de les mettre en valeur pour que ces écoles passent visiter ces lieux touristiques puisqu’on ne peut pas interdire aux écoles d’avoir fait visiter les différents sites aux élèves qui doivent connaître le pays », a-t-il expliqué.

Par contre, Issiaga Barry lui, accuse les responsables des écoles. Il estime que ces enseignants n’ont qu’un seul but, arnaquer les parents d’élèves dans leur ambition d’organiser ces sorties. Il dira : « C’est une manière d’abord d’arnaquer pour se faire de l’argent. Ils partent sans aucun guide. La plupart des gens qui partent ne savent pas nager. Ce sont des jeunes dont l’âge varie entre 12 et 15 ans. Ils partent là-bas et on les laisse prendre des produits excitants ».

Reste à savoir si ce drame survenu à Boffa va pousser les autorités du pays à prendre des mesures idoines pour mettre fin à cette horrible situation.

 

KABA KOUYATE

Articles Similaires

Check Out Valve’s New VR Controller Prototype In Action

admin

From Andes to Amazon: trekking through the Bolivian jungle

admin

Assemblée nationale : Les élus du peuple prennent congés du parlement pour un mois

tsegbaya

Communiqué conjoint du gouvernement relatif à la suppression des barrages non conventionnels

tsegbaya

60 ans de l’indépendance guinéenne : le stade du 28 septembre a changé de physionomie

tsegbaya

Les dreadlocks : savez-vous qu’ils cachent des mystères ?

tsegbaya