Partager
Flambée de prix à l’approche de la fête de l’aïd  el fitr.

Flambée de prix à l’approche de la fête de l’aïd el fitr.

A quelques jours de la fin  du mois de ramadan,  l’heure est aux préparatifs de la fête de l’aïd  el fitr.  Au marché, les citoyens font face à une flambée de prix des articles.

Malgré cette ambiance  au grand  marché  de Madina, les clients ont du mal à s’acheter des articles à cause de la conjoncture actuelle.  Rencontré,  ce vendeur  de chaussures  se plaint.  OUSMANE BALDE  il déclare «  en ce moment il ya pas d’argent les choses sont très chères et les citoyens se plaignent beaucoup ; la clientèle est très rare et donc cela ralentit le marché sinon il ya de très belles chaussures  mais tout le monde se plaint »

Ménagère, Fatoumata Camara est venue acheter des habits qu’elle trouve cher. Elle affirme« Depuis le matin je me promène au marché jusqu’à présent je n’ai pas pu m’acheter des vêtements ; il y a plein de nouveauté mais les prix sont trop chers .C’est seulement les friperies qui sont un peu abordables mais si tu achète ça aussi tu va jeter ton argent parce que ce n’est pas garantit »

Même son de cloche chez M’Mah Soumah vendeuse de robes. Elle lance un appel aux autorités compétentes.

« A chaque fête ils augmentent les prix en plus ce n’est pas 5000 ou 10000. Ce qu’on prenait a 100.000 ou 150.000 cette année on l’achète à 200.000 ou 300.000 : cela nous fatigue nous les vendeuses mais en même temps les parents ; donc je lance un appel aux autorités compétentes de nous venir en aides sinon nous souffrons beaucoup  avec  cette flambée des prix des articles »

C’est dans ce climat que les fidèles musulmans s’apprêtent à célébrer la fête de Ramadan.

Aminata Maciré BANGOURA

Laissez un commentaire