Soleil FM
Guinée politique Infos

FNDC : Le coordinateur national Abdourahamane Sanoh accusé de gestion opaque et d’échec du mouvement

Certains mouvements affiliés au front national pour la défense de la Constitution reproche au coordinateur national Abdourahmane Sanoh de gestion opaque et d’échec du mouvement par rapport aux décisions unilatérales qu’il prend. À travers un communiqué rendu public ce jeudi 04 juin à Conakry, ils lui demandent des comptes quant à la gestion financière et sa désolidarisation quant à la libération des détenus du FNDC.

Il s’agit entre autres des mouvements ELAZOLOGA, WONGHA KERI 2020 tous membres du FNDC et plusieurs de ses antennes qui reprochent à Abdourahamane Sanoh, coordinateur national dudit Front, du naufrage du FNDC entraînant des morts d’hommes, des blessés et dégâts matériels. Les frondeurs estiment que le front devrait changer de tête. Ibrahima Kéita a lu le communiqué : « nous nous attendions à une remise en cause profonde et évidente de M. Abdourahamane Sanoh et de toute l’équipe dirigeante du FNDC, pour afin associer l’ensemble des antennes, ainsi que les jeunes membres actifs en Guinée pour poser un diagnostic serein et réaliste, afin de redéfinir de nouvelles stratégies face à un pouvoir hargneux et sanguinaire ».

Au delà cette désapprobation, ces mouvements s’interrogent sur la gestion de plus 30.000 dollars récoltés récemment sur la levée de fonds en ligne : « une gestion opaque au sein du FNDC, les membres des antennes de l’intérieur et de l’extérieur du pays ainsi que tous les autres contributeurs n’ont jamais reçu un quelconque rapport financier de la structure. A noter qu’il y a eu plus de 30.000 US récoltés sur la cagnotte en ligne, alors que le mouvement a de nombreux blessés et prisonniers qui sont dans le besoin. Pourquoi cet argent est-il bloqué ? »

L’échec sur toutes lignes du front national pour la défense de la constitution devant le régime Condé est la résultante de l’unilatéralisme d’Abdourahamane Sanoh et compagnie, ont déclaré ces mouvements : « la prise de décisions unilatérales du coordinateur du FNDC dans le fonctionnement des antennes plus particulièrement au niveau de la diaspora, en France, en Allemagne et en Belgique. Le refus d’associer la diaspora dans la définition de la stratégie de lutte en écartant ainsi les idées les plus pertinentes de nos compatriotes de l’étranger ».

Lansana Condé

Related posts

Hommage à Kofi A. Annan / Par Akinwumi A. Adesina Président de la Banque africaine de développement

tsegbaya

Tunisie : Une femme kamikaze se fait exploser

tsegbaya

Labé : Un homme poignarde deux personnes !

tsegbaya