21 janvier 2019
Soleil FM

France : l’auteur présumé de l’attentat de Strasbourg abattu par la police

Infos Monde

Après 50 heures de traque, l’auteur présumé de l’attentat de Strasbourg qui a fait 3 morts et 13 blessés, a été abattu par la police jeudi soir dans la capitale alsacienne. Voici ce que l’on sait sur les conditions de sa neutralisation.

Cherif Chekatt, l’auteur présumé de l’attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été tué par la police jeudi soir dans le sud du quartier Neudorf. L’homme a été abattu au 74 rue du Lazaret, à proximité du stade de la Meinau. Le terroriste présumé, armé d’une arme de poing et d’un couteau, a été abattu après un échange de tirs avec des policiers.  Il a tiré sur une équipe de policiers de sécurité publique qui a riposté.

Selon nos informations, l’étau s’est resserré sur Cherif Chekatt à partir du début d’après-midi. Plusieurs témoins ont indiqué aux forces de l’ordre avoir vu le suspect dans la rue, hagard. Mais, à plusieurs reprises, l’homme aurait eu le temps de s’échapper avant l’arrivée de la police. C’est finalement une patrouille de police, membre d’un brigade spécialisée de terrain (BST) qui s’est retrouvée nez à nez avec le terroriste présumé aux alentours de 21h.

« A 21 heures, trois fonctionnaires de police ont aperçu un individu qui déambulait sur la voie publique, au niveau du 74 rue Lazaret. Il correspondait au signalement : ils l’ont interpellé. Il a tiré et ils ont riposté en neutralisant l’assaillant », a détaillé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui a précisé qu’un hélicoptère avait été mobilisé durant les derniers instants de l’opération de recherche.

Un très important dispositif de police a été déployé dans cette zone, qui était passée au peigne fin par les forces de l’ordre depuis l’attentat qui a eu lieu dans le centre ville de la capitale alsacienne.

Cherif Chekatt avait pénétré mardi vers 20h dans le marché de Noël de Strasbourg et avait ouvert le feu à plusieurs reprises sur les passants. Porteur d’une arme de poing et d’un couteau, il a ensuite échangé des tirs avec les forces de l’ordre, qui l’ont blessé au bras, avant de réussir à s’enfuir en prenant un taxi.

Plus de 700 membres des forces de l’ordre étaient à sa recherche depuis l’attentat et plusieurs opérations de police avaient déjà eu lieu au Neudorf, quartier du sud de Strasbourg, où Cherif Chekatt a grandi.

Source : LCI

Articles Similaires

Ibrahima Kassory Fofana : « la protection sociale ne doit pas être un luxe à la portée d’une frange limitée aux dépens de l’importance de la masse populaire »

tsegbaya

Thaïlande: 9ème et 10e enfants évacués, course contre la pluie pour les derniers

admin

Corruption à la FIFA : trois anciens cadres du football nord-américain suspendus à vie

tsegbaya

Discours du premier ministre au lancement sur la réalisation d’un répertoire opérationnel africain des métiers ROAME /Agrobusiness

tsegbaya

10 ans de la disparition de feu président Lansana Conté : l’UFDG lui rend hommage

tsegbaya

La BAD nomme Mme Bajabulile « Swazi » Tshabalala au poste de vice-présidente des Finances

tsegbaya